mercredi 30 octobre 2013

Cîteaux : "Connais-toi toi-même" (2)

 La partie de l'exposition consacrée à la calligraphie était orchestrée par Pierre-André Dumont dont, à côté du travail "historique" sur la calligraphie cistercienne et sa recherche de sobriété (monochromie, travail non figuratif) on peut admirer des créations très personnelles sur la photo en bas à gauche. Il était accompagné par Marie-Thérèse Loertscher et leurs élèves.



Mes moines en oraison monochromes (en fait un mélange des trois couleurs primaires) rythmaient les aquarelles. BRUMES, OMBRES, RONCES :  trois aspects du chemin vers la connaissance de soi.


ROSEAUX et feuillages étaient là pour rappeler que le nom de "Cîteaux" vient du vieux français "cistel", qui désigne les roseaux, nombreux en ces endroits humides et insalubres qu'affectionnaient les moines de la réforme cistercienne, luttant  ainsi efficacement contre toute tentation de confort. Et l'on sait bien, depuis Pascal, que "l'homme n'est un roseau, le plus faible de la nature ;  mais c'est un roseau pensant..."


 (je vous rappelle que cliquer sur une photo vous permet de l'afficher à une taille supérieure)
Suite et fin du reportage dès qu'Odile m'aura transmis ses photos. Odile, si tu me lis...


10 commentaires:

  1. Et si tant et tant d'abbayes ont poussé en des lieux humides, insalubres et inexploitables, c'est aussi que beaucoup de seigneurs, dans leur infinie largesse, faisaient don de ces terres-là, que personne ne voulait, aux moines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui en ont fait ces merveilles que sont (que furent) Cîteaux ou Fontenay...

      Supprimer
    2. oui charlotte, mais les seigneurs donnaient en échange d'une "petite place au paradis" les indulgences..... des terres et les moines avaient besoin d'eau.
      ils vivaient en autarcie et il fallait cette 'eau pour actionner leur moulin, leur forge..donc souvent endroit humides Les fils des seigneurs eux même souvent étaient moines sur leur terre en fait et c'était plus stimulant pour se regrouper en croisade contre les cathares aussi. .hum! hum je préfère vivre notre époque...
      bon, charlotte je ferais mieux d'aller travailler sur mon défi...pour ne pas te faire souffrir demain à 9h du soir;;;dile

      Supprimer
    3. demain anne je t'apporte les photos et surtout film
      dile

      Supprimer
  2. Bravo pour cette très belle expo, et merci de nous faire si bien partager ce moments! On a vraiment une impression du lieu et de l'ambiance grâce à tes photos!

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations pour ton exposition, le rendu est vraiment très plaisant.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous, Samuel et Cathy. C'est une joie de partager ça avec vous, prolongeant un peu ainsi l'émotion du week-end.

      Supprimer
  4. J'étais super contente de voir ta belle expo et de te rencontrer (enfin !) même si les conditions ont fait que c'était court et haché. On se verra mieux une autre fois.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Une très belle expo et le plaisir de t'avoir rencontrée en vrai ;-)
    Nous voici de retour à la maison après une bien belle semaine en Bourgogne.

    RépondreSupprimer
  6. Eulita et Epistyle, il est vrai que c'était un peu frustrant de se rencontrer aussi rapidement, après des ... années de bavardage sur les blogs. Mais ça ne fait que préfigurer d'autres rencontres, j'espère. Epistyle, nous avons un beau projet à faire fleurir. Et j'ai été très touchée de votre venue à toutes les deux, merci infiniment.

    RépondreSupprimer