lundi 18 mars 2019

13 manières (habiles) de passer du coq à l'âne

Catherine de Talence

Des coqs, des ânes... mais aussi des souris, des grenouilles, des moutons : 
bref, tout un bestiaire, ce blog n'est pas près de perdre en biodiversité ! 

Chantal de Loire-Atlantique

Christine de Beaune

Gilles de Dijon

Denise de Dijon

Jean-Claude de Saône-et-Loire

Marie de Dijon

Mounia de Toulouse

Mylène de Chartres

Patrice de Dijon

Serge de Dijon

Virginie

Marion de Gap

Un grand bravo à tous ! 
Pour la deuxième fois, je suis en retard (désolée, j'étais à la manif...) 
et je n'ai pas encore fait mon défi
 mais je le jure, je vais me rattraper. 
Pendant ce temps, VOUS, vous trouverez 
la plus ébouriffante manière de m'illustrer l'expression 

POISSON D'AVRIL

Vous avez quinze jours, jusqu'au dimanche 31 mars ! 


dimanche 17 mars 2019

Un stage en habit rouge (à pois)


Pas besoin d'être un entomologiste patenté pour reconnaître le sujet du stage "naturaliste" de ce dernier samedi.  
Coccinella septumpunctata, la sympathique coccinelle à sept points, nous a occupées tout un bel après-midi. 
Le rouge de pérylène a coulé à flots !






jeudi 14 mars 2019

Le pont le plus fréquenté du monde !

• Vous connaissez La Salamandre, cette extraordinaire revue pour les amoureux de la nature, qui mêle photos et aquarelles ? Je vous en ai déjà parlé souvent, notamment ICI.

• Vous connaissez alors peut-être La Minute Nature, la chaine Youtube de la Salamandre animée par Julien Perrot, son fondateur et rédacteur en chef ? Un petit reportage par semaine sur des dizaines de sujets intéressants (allez voir ICI)

• Vous avez, pourquoi pas, lu il y a peu mon post de blog (voir LÀ)  sur "le petit pont des bêtes", compilation magique de vues en piégeage photographique réalisée par l'artiste naturaliste Jean Chevallier ? Vous vous êtes comme moi émerveillé-e de la vie sauvage révélée par ces quelques minutes d'images.

Si vous additionnez les trois, vous obtenez le reportage de la semaine de La Minute Nature : "un pont à sept millions", dans lequel Julien Perrot revient sur l'incroyable succès de la vidéo et nous en montre les coulisses. Pour avoir des nouvelles du chat forestier, de la couleuvre et du raton laveur, c'est ICI :


Sept millions de personnes pour voir des bestioles se balader sur un tronc d'arbre en toute tranquillité, moi ça me donne, ce matin, un peu plus d'affection pour l'humanité !

 

mardi 12 mars 2019

Au programme cette semaine : semons, cultivons-nous et militons un peu !




Vous ne savez pas quoi faire cette semaine, notamment vers la fin ? 
Pas de problème, j'ai quelques suggestions pour vous. 
Attention : je suis d'humeur un peu militante...








Si vous êtes dijonnais-e, dans le cadre du Printemps des Poètes, vous avez rendez-vous samedi 16 mars dans ma librairie préférée, j'ai nommé La Fleur qui pousse à l'Intérieur, pour une rencontre avec la maison d'édition L'Atelier des Noyers, chez qui j'ai commis quelques ouvrages. Il y aura Claire Delbard, bien sûr, notre chère éditrice, ainsi que quelques plasticiens et auteurs, avec qui échanger autour d'un... vers !


Ensuite (eh oui...)  je célèbre et soutiens sans réserve (et pourtant je suis prof...) l'initiative des jeunes Européens, qui, à la suite de la lycéenne suédoise Greta Thunberg, ont décidé de faire la grève pour le climat tous les vendredis. Il y a peut-être un rassemblement près de chez vous ? C'est le vendredi 15 mars.



Puisqu'on parle planète, et si vous avez plus de 18 ans, vous préférerez peut-être vous joindre aux marches pour le climat organisées un peu partout dans le monde ce prochain week-end. C'est souvent le 16 mars, mais à Dijon ce sera le 17. Il va faire un temps immonde ? Ca tombe bien : il y aura de la soupe !



Vous préférez peut-être rester chez vous et jardiner, alors n'hésitez pas : 
semez des coquelicots !  La ferme biologique de Sainte-Marthe met à votre disposition, contre la modique somme de 2 euros, un sachet de 1000 graines de coquelicots à semer dans les jardins, dans les fossés, dans les friches, sur les ronds-points... partout, partout (cliquez ici).



Et si vous préférez ne rien faire, et c'est votre droit le plus strict, alors pourquoi pas, les 15 et 16 mars, 
NE PAS CONSOMMER ?



A part ça, à l'Atelier il y a un défi Façon de parler, à rendre avant dimanche ("Du coq à l'âne"), 
et puis il y aussi un stage botanique mais il est complet. 
Je vous raconterai...

samedi 9 mars 2019

Carnet d'altitude



Résolue à passer cet hiver de vrais moments de vacances, j'ai enchaîné il y a peu - quelle chance j'ai - un séjour dans le Jura suisse et un autre dans les Alpes. J'avais glissé dans mes bagages un excellent carnet leporello Sennelier du même type et du même format, que celui que j'avais emporté en Espagne l'an dernier (voir ICI) : luxe de peindre sur un papier 100% coton, même en mode "carnet". 14 pages, 18 x 26 cm : c'était un bon format pour une escapade...
Le temps exceptionnellement chaud et ensoleillé m'a permis de travailler essentiellement en plein air, sans autre risque que celui du coup de soleil. Crème et lunettes de rigueur, mais quel plaisir que de peindre directement installée dans ces paysages - passablement grandioses, il faut bien le dire...

 Voici des extraits du recto  du carnet : 



Et du verso...




Et voilà le résultat !  
Un carnet de plus pour ma collection, et surtout une moisson de bons moments en agréable compagnie (merci Eric, Isabelle, Brigitte...)  passés les pieds dans la neige, les yeux dans le bleu et le pinceau à la main, et dont ces pages me permettront de garder souvenir. 
Il me reste à recouvrir le carnet d'un papier adapté, autre plaisir à venir, qui sera celui d'un jour de pluie !


lundi 4 mars 2019

Quinze éléphants hypermnésiques


Françoise de Dijon (bienvenue, Françoise !)

Quelles extraordinaires bestioles, ces éléphants : ils tiennent de la boîte de conserve, de la clé USB, du post-it, du timbre poste et du téléphone portable. Ils rencontrent Tarzan (mais qui c'est, ce type ?...),récitent les décimales de pi,  rêvent de zèbres et de mammouths... Bref : ils ont une mémoire d'éléphant !

Christine de Beaune

Denise de Dijon

Gilles de Dijon

Jean-Claude de Tournus

Marion Tricot Rayé

Mounia de Toulouse


Serge de Dijon

Virginie

Chantal de Loire-Atlantique

Emilie de Chagny

Patrice de Dijon

Marion de Gap

Mylène de Chartres (bienvenue, Mylène !)

Marie de Dijon

 Bravo une fois de plus pour votre incroyable inventivité ! 
Je vous donne rendez-vous dans quinze jours (dimanche 17 mars, mettez-vous un post-it...) 
pour m'illustrer notre quatrième expression animalière : 

Passer du coq à l'âne ! 

J'ai déjà hâte de découvrir vos oeuvres.