jeudi 25 mars 2010

Pourquoi "Bleu de Prusse" ?

Il y aurait plusieurs réponses à faire selon l'humeur du jour.
Parce que je suis amoureuse du bleu.
Parce que si Jean-Michel Maulpoix n'avait pas déjà dédié un volume entier de poèmes à cette couleur, si Yves Klein n'avait pas inventé le bleu Klein, si Michel Pastoureau n'en avait pas écrit la fort savante histoire... j'aurais voulu faire danser les mots, raconter des histoires et faire surgir du néant de nouvelles nuances.
Je me contente - et j'y trouve mon bonheur - de faire fondre sur ma palette cyan, indigo, cobalt ou outremer, et surtout ce bleu de Prusse teinté d'orage qui intervient, je crois, dans presque tous mes dessins. D'eux naissent les ciels de traîne et les matins d'avril, la mer en novembre, l'ombre sur la neige, les forêts profondes, les rocs, les mousses.
Je dédie aux amoureux des mots le fragment du recueil de J.-M. Maulpoix, Une histoire de Bleu, à découvrir ci-contre.
"Puisque l'amour est notre tâche..."

3 commentaires:

  1. Et tu y excelles ! Longue vie à Bleu de Prusse!

    RépondreSupprimer
  2. Bleu de lune
    Bleu de nuit pour lune bleue
    Bleu de Prusse
    Pour l'âme
    Pour l'âme d'une lune dans sa nuit
    D'Amour.

    Je découvre votre blog et vous félicite, vous offrez des mots bleus à l'intérieur de vos dessins, vos oeuvres fondent si bien en nos coeurs.
    Merci et belle continuation !
    mariecapucine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous, pour les mots et pour les rimes, et pour la visite aussi.
      A bientô, Marie-Capucine.

      Supprimer