jeudi 10 octobre 2013

Carnet d'automne (3) : Spécial dédicace


Ce post est dédié à l'écureuil couleur d'automne qui farfouillait 
dans les feuilles, mardi soir, sur les pelouses de l'abbaye de Cîteaux 
et qui, remarquant ma présence, a marqué un temps d'arrêt 
avant de reprendre paisiblement sa petite vie d'écureuil.


5 commentaires:

  1. Monologue de l'écureuil : "oh mais... c'est bien elle... je la reconnais, j'ai tous ses livres ! Oserai-je lui demander une petite dédicace ? Une initiation à l'aquarelle ? Oh la la, jamais, plutôt me faire croquer par le renard. Et puis elle a l'air occupé, avec ses couleurs auprès d'elle. Faisons comme si je ne l'avais pas vue et laissons-là travailler, j'irai voir sur son blog s'il y a quelques noisettes..."

    RépondreSupprimer
  2. Je me disais bien que la fréquentation de mon blog avait augmenté ! C'est lui, alors...

    RépondreSupprimer
  3. Voilà qui change de ton travail à la chaîne sur les fruits d'automne à l'atelier. Je suis content de te voir abandonner le taylorisme au profit de la baguenaude. Car c'est bien là que se font les rencontres.

    RépondreSupprimer
  4. Il n'a pas pris la pause aquarelle ce petit écureuil roux ? dommage, je suis sûre que vous pourriez l'immortaliser avec vos pinceaux et vos couleurs :-) et ce serait un beau sujet pour votre Atelier... c'est si beau et si léger ces petites bêtes-là...

    RépondreSupprimer
  5. On se posait la question avec un ami, à Cîteaux, ce mardi soir : pourquoi ces petits écureuils semblent-ils autant inviter à la joie ?
    En revanche, ça bouge un peu trop pour faire un modèle acceptable. Et on n'a pas franchement envie de les empailler...

    RépondreSupprimer