La question du style personnel en aquarelle

Dany
 

Une amie et stagiaire de mon actuel cours à distance (merci à elle) se lamente en m'envoyant l'exercice de la semaine, de ne pas réussir à obtenir un résultat personnel. Ce qui me donne l'idée de livrer ici quelques réflexions à ce sujet. Il s'agit en fait du rôle du prof (et du cours) dans la démarche de l'aquarelliste. 

 

Chantal

Je crois qu'il faut être clair : si on suit un cours réellement construit pédagogiquement, avec un sujet et un cadrage, des étapes, des exercices... on ne va pas faire un travail personnel : on va APPRENDRE quelque chose. C'est ça, le but. En atelier (du moins chez moi), on n'est pas là pour réaliser des chefs d'oeuvre, on est là pour s'entraîner et progresser. 

Christine

Il existe beaucoup d'ateliers ou chacun-e vient avec son sujet et n'est que modérément guidé par le professeur. Dans ce cas, c'est différent : le contexte d'atelier est là pour apporter émulation et regard critique. Mais un cours (dit quelqu'un qui enseigne depuis vingt-cinq ans) ce n'est pas ça. 

En cours, en stage : vous découvrirez une façon d'aborder un sujet, de le comprendre, de l'interpréter. Mais, surtout si je fournis des pas à pas, ce qui est le cas dans mes stages à distance, la marge personnelle sera réduite. 

Marie-Françoise

 Cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien de personnel dans le travail de chacun : il suffit de comparer soixante paysages de vignes sous l'orage, cinquante chemins de printemps, vingt bouquets de renoncules ou trente champs de lavande au soleil réalisés à partir de la même photo pour s'en rendre compte. Un autre des rôles du professeur sera (mais c'est plus facile en présentiel)  d'aider l'élève à faire épanouir ce qui constitue sa "patte", son style.

Christiane

Certains de mes élèves livrent cependant une vision très personnelle : je crois que le secret en est simple : ils ne suivent pas vraiment les pas à pas. Le cours leur apporte autre chose (une régularité, une ambiance, une motivation...) , mais cela, ils peuvent s'en affranchir. Et c'est bien aussi. Il ne faut juste pas confondre les buts. Pour les chefs d'oeuvre : c'est à vous de jouer  ! 

Michel


Commentaires

  1. J'aime beaucoup cette phrase, "on est là pour s'entrainer et progresser", elle est une clef de tout enseignement il me semble, le temps du "chef d’œuvre" est un autre temps... Doux week end Anne, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
  2. Je rejoins Plume d'Anges dans son commentaire
    J'ajoute que j'apprécie les cours à distance car ils me permettent , à défaut de présentiel qui nous prive du lien social, de ne pas "lâcher" la pratique (l'entrainement étant synonyme d'avancement) ; le blog nous permet de voir le "travail" des autres et les commentaires individuels d'Anne constituent un point fort.
    Par ailleurs, étant lente et "assez perfectionniste", je ne suis pas limitée dans le temps (2 heures en présentiel c'est toujours trop court pour moi); ainsi, je me sens libre de rendre le sujet avec retard et parfois au bout de la troisième tentative.
    Denise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'avais pas mesuré cette histoire de "temps". A vrai dire, réaliser une des peintures-modèles me prends moi aussi plutôt 4 ou 5 h que 2. Une séance d'atelier, c'est court !

      Supprimer
  3. Je vous rejoins également dans vos commentaires. Ces cours me permettent de faire et refaire les pas à pas, et les échanges, commentaires individuels et collectifs sont intéressants ainsi que le blog avec les œuvres de chacun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui : refaire, aussi, c'est important, quand on a le courage (et beaucoup l'ont, je suis très admirative de ça).

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rejoins également vos commentaires . je pratique l'aquarelle chez moi, toute seule depuis quelques temps maintenant , pas de cours près de chez moi . Autant dire que j'apprécie énormément les cours à distance d'Anne car ils me permettent d'apprendre plein de petites choses techniques grâce aux explications , aux pas à pas et également à l'observation des productions des autres élèves qui est très enrichissante! Effectivement nous ne sommes pas pressés par le temps , on peut recommencer, refaire à notre rythme . Tous les conseils , commentaires sont là pour nous faire progresser dans notre pratique personnelle et nous aide à nous aventurer sur des chemins où nous n'aurions peut-être pas oser aller !!

      28 mai 2021 à 21:28

      Supprimer
  5. En tout cas j'aime beaucoup le sujet proposé, même si je ne fais pas partie du groupe de stage actuellement. ça me donne envie de tester...

    RépondreSupprimer


  6. Moi j'apprécie grandement 2 choses dans ces cours ( en plus des conseils et pas à pas très bien conçus)
    - le fait d'être libre de son temps. De ne pas avoir de contrainte.
    - de voir les œuvres des autres artistes sur un même sujet, leur interprétation, leur touche, leur sensibilité et surtout de me rendre compte qu'on ne fait pas du copiage mais de la peinture ( et de m'en inspirer de certains détails, tournures , arrangement)

    Merci à Anne et à toutes et tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison, Armand, et c'est vraiment juste : partager son travail, voir sur le blog se dérouler la multiplicité des versions (entre 60 et 70 par semaine, certains en proposent plusieurs) permet de constater qu'on est dans l'interprétation perso dès qu'on pose son pinceau sur la feuille. La simple copie n'existe pas (pas ici).

      Supprimer
  7. Je pense que cette démarche s'applique à n'importe quelle technique - et notamment pour l'huile, où j'ai suivi des cours, moi aussi. Je pense qu'avec de bonnes bases et du travail personnel, on finit par pouvoir dégager une façon de peindre plus personnelle. mais il faut peindre, peindre, peindre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Travailler, il n'y a pas de secret, quelque soit la chose que l'on ambitionne de réussir. Tu as raison, Gine.

      Supprimer
  8. Même guidés pas à pas, il reste une part de nous dans nos aquarelles. La touche du pinceau, la quantité de pigment, le choix du papier. Comme tu le dis Anne, c'est évident lorsque l'on regarde les 50 ou 60 versions du même sujet. Au bout de quelques semaines, je peux reconnaître le travail de Michel ou Line (pour ne citer qu'eux). Le partage de nos travaux est important, pour moi l'aquarelle se nourrit aussi de l'échange, en plus de la qualité des conseils donnés.
    Personnellement, je recommence presque toujours mes aquarelles. La première est (très)moche, mais elle me permet de m'approprier l'exercice et les conseils donnés, et si le second essai ne me satisfait pas... et bien j'en fais un troisième....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours une très bonne méthode de faire l'exo une fois pour la technique et une fois pour l'esthétique, effectivement. Merci de ton message, Christine. ET vive les échanges !

      Supprimer
  9. Depuis un an, je peins toute seule, faute de stages, et c’est très dur de garder un rythme régulier. J’ai acheté des cours par correspondance pour m’entraîner mais le résultat jusqu’à ceux de Anne n’était pas terrible. J’avais toujours une bonne raison pour ne pas les faire. Ce que j’apprécie beaucoup ici, comme vos témoignages le confirment, c’est de pouvoir partager mon travail avec chacun d’entre vous et en plus d’avoir la chance d’avoir un corrigé personnalisé, c’est exceptionnel. De plus, le fait d’avoir « un devoir à rendre » nous oblige de le faire!
    Apprendre ou réviser les bases de l’aquarelle est précieux et permet ensuite d’affirmer son style même en ayant l’impression de copier sur le moment.
    Je suis certaine que cet été nous aurons de bonnes surprises dans nos travaux personnels en prenant conscience de nos progrès. Merci Anne!
    Dany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment de ce témoignage, Dany. En plus de me faire plaisir, il me permet, comme les autres de ce posts d'ailleurs, de mesurer ce qui fonctionne et ce que je dois conserver ou développer dans mes cours en ligne. J'aime bien, effectivement, l'idée du "devoir à rendre" !
      ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire