Aux jardins...


Il fallait tourner à droite après la fabrique d'anis, suivre le petit sentier bordé de campanules, dépasser le rosier odorant et pousser la grille rouillée. Au bout de l'allée de buis, veillé par quelques lavandes géantes se lovait, parmi les vieilles pierres des maisons de Flavigny, le jardin de Peter et Brigitt. Chanceuse que je suis, j'ai été invitée à le  faire mien pour la journée.


 
Un lieu pour la peinture et la poésie, un temps pour l'échange et la rencontre. 
Amis et inconnus s'y sont succédés tout au long de la journée.



C'était à Flavigny-sur-Ozerain le week-end dernier. C'était la première édition de Livres aux Jardins, festival poétique et fleuri créé par Romain, le magnifique et rêveur libraire de La Colline (il faut, pour ouvrir une librairie indépendante aujourd'hui, particulièrement en milieu rural, être magnifique et rêveur). Merci à toi. On espère qu'il y en aura plein d'autres, des journées comme celle-ci, entre pivoines, iris et confidences. 


Commentaires

  1. Good--- I get to see the yellow Iris in both blogs today!

    RépondreSupprimer
  2. Peindre au jardin : un rêve... Encore faut-il savoir le faire!

    RépondreSupprimer
  3. Je rejoins l'avis de Gine ... Il faut peut-être s'y risquer ?
    Nous avons tant besoin de cette poésie végétale, picturale, ce devait être un moment délicieux ...
    Merci Anne pour ce partage.
    Bonne semaine à toi, à tous !
    Sylvie M.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire