jeudi 2 janvier 2014

Soupir, Framboise et compagnie...



Soupir, Pantoufle, Pepito, Noisette, Framboise, Basile, Caramel et Moustache : tels sont les noms des huit lapins présentés ici. Ils appartiennent tous 
à l'immense collection de doudous lapins de ma nièce Lola. 


Ils auront (comme d'autres que mon pinceau n'a pas encore immortalisés) l'honneur de figurer dans un CARNET DE LAPINS, écrit par ladite Lola et illustré par moi-même. 
Les vacances sont parfois l'occasion de faire avancer  les grands projets !


Nous avons l'intention de le proposer au projet "Croquis Croquons d'Izys (voir ICI) qui, 
s'il est un peu endormi, n'est certes pas oublié !


12 commentaires:

  1. que de souvenirs qui ressurgissent , moi aussi j'avais une famille peluche quand j'étais petite et je leur avait fait des fiches d'identité , il y avait Oscar Ben l'ours Andrej Pinus le lapin , joseph L'Ecureuil , Albert de la Sex d'Ane l'ane, Georges Clémenceau le léopard , Alphonse Médoc de Blod le Chien ;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'avais Bibiche le mouton, PN l'ours (que j'ai toujours), Edith la poupée, Grand méchant Loup... Je les désignais sous le nom collectif de "mes Amis". C'est bon et amer à la fois, le jeu des souvenirs...

      Supprimer
    2. moi aussi je fait des cartes d'identité de mes doudous. J'ai un carnet spécial pour.
      ladite lola

      Supprimer
    3. A-t-on jamais vu doudous mieux soignés ?! Soupir (qui a un tempérament saturnien) devrait bien arrêter un peu de soupirer...

      Supprimer
  2. Salut les copains ! Et un carnet d'ours, ça vous dirait ?

    RépondreSupprimer
  3. Adorable idée, adorable tata, adorable Lola et adorables lapins!
    J'imagine les peluches de mon petit-fils dans un carnet de doudous: le bonheur!

    Beau cadeau d'étrennes, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as plus qu'à t'y mettre à ton tour...

      Supprimer
  4. ¨NOSTALGIE ......NOSTALGIE...Quand tu nous tiens...
    COME BACK...POUR mieux regarder DEVANT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est à ça que peut nous servir le passé : à avancer !

      Supprimer