mardi 21 mai 2013

Apprentis carnettistes


Aline, Camille, Laura, Agathe, Jeanne, Susie, Matis... ils avaient de 8 à 12 ans et, tandis que la pluie, sur Morteau, se mêlait de neige fondue, ils sont venus mercredi dernier à la médiathèque pour découvrir comment réaliser un carnet de voyage au pays des livres


Car il y a bien des sortes de voyages, et le carnet est un état d'esprit autant qu'un objet graphique. Comment prendre en notes la réalité ? Comment en faire une oeuvre ?  Dans les 10 pages de leur opuscule, on trouve raconté tout ce qu'ils ont vécu cet après-midi-là : acteurs, décor, géographie du lieu, personnages, accessoires...


 On trouve même un portrait de MOI MEME EN PERSONNE, croquée par Matis 
(vous reconnaîtrez le foulard).
Je suis très flattée.



7 commentaires:

  1. On ne te reconnait pas seulement à ton foulard mais aussi à ton teint halé et à tes yeux.
    Ils sont doués tes carnettistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le teint hâlé est sans nul doute lié à l'aspect estival de la saison. Notre devise : "Hâlez les verts !"

      Supprimer
  2. Trop mignon le dessin, dis donc, il faisait beau dans le Jura, tu as bronzé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, Anne, tu te plains du temps, mais je ne suis pas le seul à avoir remarqué ton teint de pêche-abricot. ;))
      Mais je retiens ton "Hâlez les verts!" qui me plait beaucoup.

      Supprimer
  3. J'avais déjà l'impression que le carnet avait un plus large public de femmes, mais là, c'est confirmé! Où sont-ils les ptits mecs??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils jouent au foot sous la pluie.
      Ou, plus vraisemblablement, ils sont enfermés dans leur chambre avec leur console de jeux (oui, je suis pessimiste) !

      Supprimer