samedi 2 octobre 2010

Hantée par l'automne (suite)

5 commentaires:

  1. J'adore la finesse du trait de cette aquarelle, le côté à la fois très contrasté des couleurs, mais en même temps très flou

    RépondreSupprimer
  2. Merci. en ce début d'automne, on aurait envie de peindre chaque feuille, et Dieu sait s'il y en a, traînant sur les trottoirs ce bruit "d'illusions sèches et de regrets", comme le disait... Qui, au fait ? Savez-vous d'où est tirée cette citation ?

    RépondreSupprimer
  3. Cyrano de Bergerac, acte V scène II:
    Le Duc de Grammont:
    "...
    Mille petits dégoûts de soi, dont le total
    Ne fait pas un remords, mais une gène obscure
    Et les manteaux de Duc traînent dans leur fourrure,
    Pendant que des grandeurs on monte les degrés,
    Un bruit d'illusions sèches et de regrets,
    Comme, quand vous montez lentement vers ces portes,
    Votre robe de deuil traîne des feuilles mortes."
    Bravo, Anne de t'être souvenue de ces mots et merci Google de m'avoir permis de les retrouver.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle réactivité !
    ... Et quelle beauté dans ce texte qui me tourne dans la tête depuis qu'hier, un vent étonnamment tiède a traîné dans ma rue ce torrent de feuilles desséchées et crissantes.

    RépondreSupprimer
  5. ça va très vite avec Google: quelques millisecondes. C'était plus long de retrouver toute la scène dans mon vieux Cyrano tout délabré auquel il manque la moitié de la couverture.
    Un peu comme le héros à la fin avec son pansement sur la tête.
    Mais il n'a pas perdu son panache!

    RépondreSupprimer