mercredi 29 avril 2015

Reportage


Il y a quelques jours, j'ai vécu une aventure déconcertante, et ce sans quitter l'atelier : le magazine Plaisirs de Peindre avait envoyé l'une de ses journalistes à Dijon pour me suivre pas à pas en train de réaliser une aquarelle.

Il s'agissait d'alimenter un hors-série "régions de France" qui sortira à la mi-juin. Puisque j'étais en charge de la Bourgogne, j'ai choisi (au hasard...) l'un de ses hauts lieux : la colline de Vézelay telle que je l'avais vue, la veille encore, au tout début du printemps. 


Peindre sous les flashes et sous le regard de quelqu'un : l'exercice est loin d'être évident. D'autant plus que je n'avais pas droit à l'erreur, Elsa étant venue spécialement de Poitiers pour  l'occasion. Je l'avais fait une fois il y a quelques années pour Pratique des Arts, dont j'avais embarqué l'équipe jusqu'à la roche de Solutré et je me souvenais du côté angoissant de la chose... 

Choix des pigments, du papier, des pinceaux, manipulation des pigments : nous avons discuté de chaque aspect de l'exercice, tout en plaçant la silhouette de la basilique, le moutonneux d'un nuage, le jaune des coucous, le brun des tuiles bourguignonnes et la brume verte des premières feuilles environnant les bois d'un halo abominablement difficile à rendre ! 


Pour le résultat final (et pour tenter à votre tour l'exercice), rendez-vous en juin !




7 commentaires:

  1. Anne , toutes nos félicitations ! nous attendons la parution avec impatience
    la réalisation est magnifique .
    Merci pour ce partage , cordialement .

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, bravo ! Ton paysage est frais et printanier, j'entends les oiseaux et je sens la brise tiède...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, merci ! Si c'est le cas, je suis soulagée, quel stress !

      Supprimer
  3. Effectivement ça doit plutôt etre stressant !!! et je me souviens bien de l'article du Pratique des Arts qui était je crois un special Carnets de Voyage ! ça date et a cette époque on ne se connaissait même pas par les blogs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était d'ailleurs avant que je n'ouvre ce blog... Autant dire aux temps préhistoriques !

      Supprimer
  4. J'imagine bien en effet combien cela doit être stressant de peindre dans ces conditions, mais voyant le résultat et connaissant ta maîtrise de l'eau et des pigments, je suis sûre que tu t'en es tirée haut a main!!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est super, même si je m'imagine bien ton stress. Cela fait un moment que je dessine en public, mais je n'aime toujours pas trop quand on me regarde. Alors les flash en plus... Bon, on va acheter le prochain numéro alors !

    RépondreSupprimer