jeudi 24 janvier 2019

Nous voulons des...



Plus que jamais et même par temps de neige...

["Nous voulons des coquelicots", appel à la résistance pour l'interdiction des pesticides, 
les actus du mouvement sont ICI]


5 commentaires:

  1. odile De roquefeuil24 janvier 2019 à 08:47

    oui tu as raison de relancer!! moi, c 'est fait tu penses bien!!
    si vous voulez voir coquelicots bleuets sainfoin fleurs de trefles et de sarasin
    venez dans nos champs pas si loin de dijon!!!! je vous les fais decouvrir puisqu'elles se faisaient si rares et que nous avons ce bonheur aussi isolé soit il (5% de champs bio en france) il faut atteindre 20% suivant les accords de l EUROPE sur projections malheureusement je n'en vois pas encore d'elargissement significatif
    oui, c'est vrai bien moins d'oiseaux les petits!!! il nous reste les plus gros pies
    des le printemps dernier, nous nous sommes fait la reflexion du silence assourdissant du chant des oiseaux nous nous sommes dit que c'etait peut etre qu'il faisait trop chaud puis il a fallu integrer que plus de tourterelles plus de geai plus de passereaux ca c'est fait!!! et pas sans chagrin et colère sniff
    cnq ans en arriere, je fermai mes fenetres parce que trop de roucoulement!! et aujourd hui je les cherche, je les reve ; ce qui me sidere encore, c'est l 'arrêt brutal qui me perturbe et ne suis pas la seule!! à en souffrir! signez signez (bien que les abeilles ne butinent pas les coquelicots) je sais que c'est un vrai joli symbole c'est un si beau rouge!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les coquelicots ne sont pas butinés par les abeilles mais sont un bon indicateur du niveau de pollution des sols.

      Supprimer
  2. il est plus que temps de se mobiliser ! :)

    RépondreSupprimer
  3. ne jamais se lasser et continuer à lutter, les paysans-pollueurs étant les premières victimes, on y arrivera!

    RépondreSupprimer
  4. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Luttons.

    RépondreSupprimer