lundi 11 novembre 2013

Un stage avec Claire Felloni


Claire Felloni est une aquarelliste de grand talent dont je suis le travail depuis longtemps dans le domaine très particulier qui lui est propre : l'aquarelle botanique. 
Imaginez donc ma joie quand, au mois d'août dernier, Isabelle et Eric, qui suivaient mon stage d'été à la Chandoline (oui : Eric, le marcheur en tongs, souvenez-vous...) m'ont dit qu'ils l'invitaient pour un week-end "PEINTURE DE LÉGUMES"
Il ne fallait pas me le dire deux fois ! 
Je me suis inscrite sur le champ, et  c'est ce week-end nous nous sommes retrouvés dans un atelier de Belleville, à Paris, pour étudier à fond... l'anatomie des oignons.

Composition de la page, dessin au trait, travail très précis sur les couleurs et sur les différents coups de pinceaux : j'ai adoré découvrir cette approche si différente de la mienne, et qui pourtant révèle bien des points communs, dans les exigences techniques, et m'encourage à ne pas céder à ce sujet (on prépare TOUJOURS ses couleurs à l'avance, on fait TOUJOURS un nuancier, que ceux et celles qui ont des oreilles entendent).
 


J'ai adoré ces deux jours passés dans la position de l'élève et non plus du professeur. C'était à la fois reposant et riche d'enseignement. On devrait toujours, quand on enseigne, prendre la peine de repasser de temps à autre de l'autre côté du bureau.
Deux jours pour peindre une échalote grise, une ciboule et un échalion (également appelé, le saviez-vous, "cuisse-de-poulet" ?) : c'est dire le niveau de précision et  - ce qui m'est cher par dessus tout - l'importance du TEMPS d'observation consacré à notre sujet.


Peindre, c'est regarder. Regarder c'est comprendre et finalement, c'est aimer. 
Si vous vous demandez ce que c'est que "d'aimer" une échalote, allez rendre visite au blog de Claire et découvrez les résultats de cette attention qu'elle porte aux fruits, légumes, baies, qui l'entourent et nous entourent tous sans que, bien souvent, nous prenions la peine de les observer.

Un immense merci à Isabelle et Eric qui ont organisé le stage, à Marie-Claude qui nous a ouvert ses locaux, et surtout à Claire pour son inlassable patience. 
Le blog de Claire : aquarelle bota-claire felloni


19 commentaires:

  1. Résultat impressionnant, voilà qui m’aurait plu.
    Ce travail de patiente change de ta pratique habituelle.

    RépondreSupprimer
  2. C'était pour moi très exotique... Quoique je me souvienne d'une ou deux ombelles qui m'ont accaparée un temps certain.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle chance de participer à ce stage. Moi aussi j'aime les échalotes... dans mon assiette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier on les as peintes, aujourd'hui... on les mange !

      Supprimer
  4. Depuis plusieurs années je rêve de m'offrir un stage avec elle. Merci de me donner encore plus envie, je crois qu'elle est sur Chartres, je vais m'organiser ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est au Mans. Et redis moi ça, parce qu'hier, on évoquait la possibilité d'un match retour au printemps, et Paris de chez toi en TGV, c'est direct... Tu vois ce que je veux dire ?

      Supprimer
    2. oh la la, je vois très bien ce que tu veux dire, ça va me motiver encore plus !!! (et Le Mans, c'est encore moins loin que Chartres, encore une raison de plus !)

      Supprimer
  5. Superbe reportage!
    Très joli post!
    bonne journée!
    Cath.

    RépondreSupprimer
  6. wouaw, ils sont plus vrais que nature et tellement tridimensionnels qu'on pourrait les prendre en main... très beau, je suis épatée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Evelyne,

      Juste une précision, parce que je m'aperçois que mon message n'est pas clair : j'ai photographié les réalisations de plusieurs stagiaires, et la dernière n'est pas la mienne mais celle de Marie-Laure, je crois, particulièrement réussie.
      (Il faudra que je vous montre ce que j'ai fait, quand même !)

      Supprimer
  7. Peut Importe quels sont les auteurs de ces aquarelles, je les trouve géniales et très plastiques, j'aimerais savoir en faire autant, bien sûr j'attends la vôtre avec impatience :-) j'aime toute cette légèreté

    RépondreSupprimer
  8. elle est tellement belle ton échalote que je te la volerais bien pour mon diner de ce soir !

    RépondreSupprimer
  9. C'est toujours enrichissant de voir une autre façon de peindre, et de regarder différemment. Ces quelques planches sont superbes! Ces légumes sont si lumineux, si frais!! C'est du bonheur que de les regarder!

    RépondreSupprimer
  10. HUMMM ça sent la soupe de légumes au bout du compte!!!

    RépondreSupprimer
  11. J'adore les peintures et dessins botaniques ! je vais immédiatement mettre le blog de cette artiste dans ma liste de lecture :-);

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie, tant pour Claire que pour vous. Son blog est passionnant.

      Supprimer
  12. Belle expérience en effet de se remettre dans la position de l'élève ! Je me demande aussi ce que je ferais dans un tel stage... C'est très précis comme mise en couleur, et ce réalisme m'impressionne. À dessiner si juste est-ce qu'on reconnais encore le style de chacun ? Allez ! Montres-nous tes aquarelles !

    RépondreSupprimer
  13. si j'avais su...Claire Felloni et Anne le Maïtre ensemble! Je possède certains de vos livres depuis un certain temps déjà et je viens de découvrir par hasard Claire Felloni et son livre petites leçons d'aquarelle botanique. Ses conseils permettent d'appréhender les autres styles plus facilement. Donc 2 styles mais des merveilles des deux côtés.

    RépondreSupprimer