dimanche 5 février 2012

Vive Saint-Vincent

Mais que font-ils donc à sautiller ainsi comme d'élégantes puces, 
parés de vêtements couleur de cassis ou de moutarde


Où sont leurs doudounes, leurs moufles, leurs bonnets ?! 


Qui sont-ils ? A Dijon, le premier dimanche de février, il fait un froid polaire...


Eh oui : avec leur petit verre dans un sac autour du cou, avec leurs faux airs de curistes prenant les eaux à Evian ou Vichy, ce sont quelques-uns des milliers de participants à LA SAINT-VINCENT TOURNANTE, cette réjouissance des pays viticoles qui voit les sociétés de solidarité vigneronne célébrer leur saint patron en renouvelant leurs promesses d'entraide - et accessoirement faire déguster à qui veut les produits de la vigne. 
Avec modération, vraiment ? 
Côtes de Beaune, de Nuits, Côte châlonnaise, Chablis, vins du Maconnais... 
En tout cas, le week-end dernier, on n'avait pas le droit de dépasser sept verres.


 

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup tes pages de "tournante"... ça ne doit pas être facile de déguster et dessiner ? il faut parfois choisir ?

    RépondreSupprimer
  2. j'aime ton trait tout simple tout vrai c'est si beau quand on y arrive...

    RépondreSupprimer
  3. un trait simple et vivant qui nous donne à partager ce moment qui semble réjouissant...

    RépondreSupprimer