lundi 13 décembre 2010

Et connaissez-vous ces tableaux ?


Patrick Bastardoz, peintre contemporain, né en 1970, vit et travaille à Strasbourg. Amoureux des chantiers, des grues et des paysages industriels.(www.patrick-bastardoz.com/)

8 commentaires:

  1. Le premier est à la limite de l'abstraction avec toutes ses lignes tantôt parallèles, tantôt perpendiculaires.

    RépondreSupprimer
  2. Cette régularité géométrique fait partie de la richesse qu'offrent les paysages urbains et notamment industriels. Ceci dit, l'en-tête actuel de mon blog également.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ce qu'il fait : c'est vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
  4. Une découverte récente pour moi... Ca donne des idées et en même temps, ça rend humble !

    RépondreSupprimer
  5. je trouve ce travail répétitif, comme s'il avait trouvé une technique et n'en sort plus. Alors comment donner du sens si ce n'est part l'accumulation. A trop rester sur son modèle, on en perd l'essence.

    RépondreSupprimer
  6. Pour ma part, je trouve intéressant d'aller au bout, non forcément d'une technique, mais au moins d'une idée. Ensuite, ça aboutit ou non, mais le chemin est fait et au passage il nous a sans doute enrichi.

    RépondreSupprimer
  7. Aller au bout, donc continuer et ne pas s'arrêter sur un sujet. Il faudrait un peut les salir ces peintures, non ?

    RépondreSupprimer
  8. Rajouter des textures, des ambiances, des effets de matière, des lumières ? Je sens le peintre derrière ces remarques...

    RépondreSupprimer