Riches heures pour les lapins

 
"Si je ne dessine pas pendant quinze jours, je n'y arrive plus" : il faut entendre cette phrase prononcée par l'immense artiste, illustratrice pour enfants (de 3 à 103 ans, au moins) qu'est Rebecca Dautremer ! Il faut la regarder dessiner, mettre le nez dans son carton à dessins, voir comment elle passe du croquis à la planche colorée, comment elle élabore un faux album de photos...


Je ne saurais donc résister à l'envie de relayer cette visite à son atelier organisée par la rédaction de Télérama, à l'occasion de la sortie de son nouvel album aux éditions Sarbacane. On trouve le reportage sur Youtube ou sur la version en ligne du journal. Ou en cliquant ci-dessous :



Quant à l'album dont il est question, Les riches heures de la vie de Jacomimus Gainsborough, on y suit la vie d'un....lapin, donc, du berceau à la tombe, avec ses joies et ses peines, le tout dans un chatoiement d'images délicates bourrées de références (à Brueghel, entre autres). On y retrouve toute la sensibilité, le talent phénoménal et le don pour les couleurs de Rebecca Dautremer, dont les Alice et autre Princesses ont marqué le monde de l'illustration jeunesse.




• R. Dautremer, Les riches heures de la vie de Jacomimus Gainsborough, Sarbacane, 19,5 €, à partir de 5 ans. 
C'est simple : il me manque déjà !


Commentaires

  1. super reportage . merci de nous le partager !
    Chantal de L.A

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas encore ce lapin, mais je l'aime déjà !
    Bises à toi
    MH

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire