jeudi 20 juin 2013

Envie de Bretagne


Jour après jour, une heure chassant l'autre, ça se confirme : j'ai follement envie - non : besoin - de Bretagne. Alors, en attendant le train en gare Montparnasse, le sac alourdi par les bottes, le ciré et le guide des oiseaux de mer, la première brise salée, le granit, le bruit du ressac et  "les grands bras des feux sur la mer", je peins et fais peindre des phares. 


(Le phare des Grands Jardins dans la passe de Saint-Malo ci-dessus, et le phare d'Ar-Men sur la chaussée de Sein ci-dessous).

Pour rêver un peu plus, pour les mots qui disent les phares et pour la nostalgie, quelques lignes de la Tordue, groupe breton dont nous ne regretterons jamais assez la séparation - ils empruntaient eux-mêmes à François Villon. (Cliquez ICI pour rêver en musique.)

"... Les grands bras des feux sur la mer
Le vent qui s'saoule dans la poussière
Les ailes des chiens et les îles
Tout aux tavernes et aux filles..."


Mais qu'est-ce qu'elle a, cette terre de Bretagne qui nous rappelle régulièrement dans ses jupes si nous restons trop souvent sans aller la saluer, la mesurer de nos pas et en sentir le vent ?

Bientôt, très bientôt, c'est promis (n'est-ce pas, Charlotte ?)  je pourrai cesser de peindre d'après photo car j'Y serai. 
.

En vacances.

16 commentaires:

  1. Il te manque 'tite crêpe et une 'tite bolée de cidre et tu es fin prête... en tout cas Ar Men est magnifique, ton rendu des vagues est... waouh !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que penses tu de mon lieu de villégiature tout confort ?
      (oui, j'ai décidé de me laisser pousser la barbe)

      Supprimer
  2. Quand je pense qu'on achète des maisons alors que l'on peut vivre dans une boite de sardine...Pfffff!!!
    Dis donc Anne tu te fais peut-être pousser la barbe mais je ne vois pas dans ta boite P.N...qu'est ce qui se passe????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. P.N. est parti fraterniser avec les korrigans !

      Supprimer
    2. Mais il n'a peur de rien ce P.N.!!!!
      :-o

      Supprimer
  3. Mmmmmmmm- - --envie d'air marin ! (Up)

    RépondreSupprimer
  4. comme la sardine est à l'huile....

    RépondreSupprimer
  5. Superbe ton phare, il te va très bien.

    RépondreSupprimer
  6. De toute façon, un besoin de Bretagne n'est pas à prendre à la légère, sinon ça dégénère en Bretagnoïde aiguë dont les conséquences peuvent être lourdes (du genre "je m'y installe pour de bon"). mais bon, pour les bottes et le ciré, tu peux les laisser au placard sous peine de te faire prendre pour une parisienne (et ça, ça pardonne pas !)
    Bises... bretonnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Je suis loin de le prendre à la légère. Même que j'ai mon billet.
      Mais pour le ciré... je ne suis pas Parisienne (et ça ne me gêne pas du tout) mais ils font comment en Bretagne. Parce qu'en Bourgogne, les bottes et le ciré, c'est essentiel, notamment pour la chasse aux escargots !

      Supprimer
    2. Ici les escargots carburent au chouchenn, ils courent trop vite pour qu'on les attrape. Quant au ciré... sais pas, j'en ai pas, il faudra que je me renseigne !

      Supprimer
    3. JE NE SAIS pas si nous te donnons l'autorisation d'aller là bas en bretagne...LE CHOUCHENN...LE CIDRE...DIS QUAND REVIENDRAS TU? AU MOINS LE SAIS TU?...

      Supprimer
  7. Même pas : j'ai juste un billet aller !
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. Ohlala ! quel bretonnefolia tout cela ! On arrive dans la discussion et l'on se dit mais où sommes-nous?! Moi c'est la montAGNE et Vous la BretAGNE !

    RépondreSupprimer
  9. Ton Ar Men est splendide, de toute beauté...et avec Tri Yann dans les oreilles, que demander de plus...

    RépondreSupprimer