jeudi 7 mars 2013

Ca fait toujours bizarre...


Ce matin, veille de la Journée de la Femme (et donc l'une des 364 journées de l'homme...), la Gazette de Côte d'Or, hebdo gratuit dijonnais, décide de faire la part belle aux... belles (et aux moches, d'ailleurs, il n'y a pas de raison mais, vous l'avez compris, aux femmes)
Bon ! Il se trouve qu'à la page culture, dites donc : c'est moi ! Portrait à charge en aventurière, sous la plume alerte d'Olivier Mouchiquel - qui a le compliment facile. 

Ca fait toujours bizarre d'entendre parler de soi, et encore plus de le lire. Et les raccourcis sont toujours diablement déconcertants. C'est à la fois moi et pas moi, en somme, mais si ça vous amuse, vous pouvez toujours cliquer ICI


Quant à moi, je m'en vais à la recherche de la version papier, afin d'en envoyer un exemplaire à ma maman.


27 commentaires:

  1. Joli portrait de femme moderne, douce et forte à la fois.

    RépondreSupprimer
  2. ouah ! quel bel article !! tu dis des choses si belles et si vraies !!! bravo , franchement là PSV il est encore plus fier avec son portrait qu'il regarde tous les matins !!!
    bonne journée !

    RépondreSupprimer
  3. C'est chouette de lire ça! A 99%, c'est bien toi.
    Ceci dit, je vais être très intimidé maintenant, je me demande si je ne vais pas te vouvoyer, à l'avenir.

    RépondreSupprimer
  4. > Christine, Hutte et Michel (et PSV)
    Je vais vous dire franchement : vous me rassurez. J'avais un doute sur ce qui ressortait de tout ceci (c'est comme une peinture, quand on ne sait pas si elle est réussie ou pas). Et je suis donc bien contente que votre première impression soit positive. Merci de vos gentils messages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous devriez être rassurée depuis le temps que vous recevez des compliments. Sur le nombre de vos laudateurs, il ne peut pas y avoir autant d'hypocrites.
      Bisous

      Supprimer
    2. Arrête de me vouvoyer, j'ai l'impression d'être plusieurs et je ne sais pas si ça signifie que je suis trop grosse ou trop schyzophrène !...

      Supprimer
  5. je m'empresse de trouver cette gazette et vais l'inclure dans et au milieu de mes aquarelles que j'ai travaillees avec toi.. car c'est toi que je retrouve avec cependant des aspects inatendus que peu connus de moi...mais quand et pourquoi devrions nous tout savoir d'une personne?
    il faut tjs qu'il reste des parts et pourquoi pas d'ombres à découvrir...
    POUR l'instant l'ombre GRISE de payne , n'est pas de ta personne...que de joie envoyée,,nous prenons...
    bon.. TU aimes la montagne et l'ecalader tjs plus haut!! MAIS ne veux pas te perdre de vue dans le brouillard qui parfois peut faire que nous te perdions même un peu;;je veux pas ...pas question...
    moi, je suis fière que tu me donnes des cours d'aquarelle parce que tu le fais bien avec cette si jolie personnalité qui te caracterise...vive la et les femmes HEU!! J'aime beaucoup les hommes ausSI qui font souvent ce que nous sommes... bises dile

    RépondreSupprimer
  6. Splendide ! Je suis bien contente de te découvrir un peu plus et... whouaaa, de connaître une star internationale du carnet de voyage ! Gros bisous de Bretagne !

    RépondreSupprimer
  7. Bientôt une vrai star....est-ce que tu nous dira encore bonjour ?

    RépondreSupprimer
  8. Tiens, ne serait-ce pas une porte avec vue sur l'Islande? Et notre écrivaine-aquarelliste en plein travail? J'ai lu avec attention cet article qui te dépeins telle que l'on t'imagine. Et dans cette veille de journée de la femme (ou plutôt dans cette 364ème journée de l'homme comme tu le dis si bien!), la lecture de cette phrase en particulier m'a fait un bien fou : "la maternité n'est pas une condition de la féminité". Une phrase que je me permettrai de t'emprunter lorsque j'aurai (tiens, y'a repas de famille ce weekend!) à répondre aux redondantes et fatigantes questions auxquelles ont droit les femmes qui ne souhaitent pas faire un copier-coller d'elles-mêmes...questions posées par d'autres femmes...c'est à ne rien y comprendre, entre femmes, quand même! :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Landmannahellir, entre l'Hekkla, où les anciens situaient les portes des enfers, et Landmannalaugar aux couleurs impossibles à saisir en peinture. Un vent à décorner les diables, une solitude invraisemblable et, dans le lit large et boueux d'une rivière, un troupeau de chevaux à moitié sauvage qui remonte la vallée...
      A part ça, je te prête ma phrase autant que tu veux. Et, sans rien avoir contre les enfants, bien au contraire, je ne sais pas pourquoi mais je suis contente de la voir imprimée, celle-là.

      Supprimer
  9. En ouvrant ta page de la gazette, apparait sur le fond de mon écran une promotion pour le club de foot de Dijon DFCO avec une fille sexy et un slogan : TOUTES AU STADE !
    Même les belles idées sont polluées par cet univers sexiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme que je ne suis pas la fille sexy, moi je suis le troll empaqueté dans son pantalon de ski, devant le beau paysage. Et je préfère de loin ma place à la sienne. Le stade, brrrr, quelle horreur ! Pourquoi pas les jeux du cirque ?

      Supprimer
    2. Quitte à être pollué par des pubs douteuses, pour la journée de la femme, on aurait quand même pu avoir droit à un footballeur sexy.... si le modèle existe....

      Supprimer
  10. Super cet article (même s'il est effectivement surmonté d'un bandeau douteux !).
    C'est sympa de te connaître un peu mieux avec le regard du journaliste. Bravo !
    Et le 2e mouvement de l'Empereur... L'orchestre qui joue longuement et puis ensuite, arrivent, comme suspendues, les premières notes du piano : magique ! Mais en boucle, là, je crois que je ne pourrais pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi.
      Dans ma version (Alfred Brendel au piano), le 2e mouvement dure 9'22. Et la répétition hypnotique de ces minutes lentes, suspendues, me mettaient moi-même en apesanteur, condition nécessaire pour aller cueillir les mots là où ils se trouvaient, cette année-là...

      Supprimer
  11. Ah, cet Olivier ! Toujours en train de fureter la bonne info!

    RépondreSupprimer
  12. euh.... je peux avoir un autographe???? Quelle star! Très joliment écrit... Tu es donc connue mondialement! cela dit, je confirme car tu m'accompagnes dans mes voyages et je laisse un exemplaire de tes oeuvres à mes hôtes....
    Bravo pour ton blog; toujours un réel plaisir de te lire et de découvrir tes aquarelles magnifiques.... Mon seul regret? Ne pas le consulter plus souvent! allez, hop dans mes favoris! Bises
    Ombeline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les autographes, vois avec mon secrétaire (en l'honneur de la journée de la femme, j'ai pris UN secrétaire, 'accord ça fait UNE chômeuse de plus mais je compte le harceler sexuellement, ça compensera...)

      Supprimer
  13. tu es trop belle! j'adore cette photo qui correspond à mon propre univers, et ton article est émotionnel et me fais "flippée d'émotion". il te représente tout à fait, on a envie de te rencontrer à chaque rando et partager ce que tu fais (j'ai de la chance d'avoir ton Stevenson dédicacé). Bravo Anne, on est fier de te connaître. Cathy de Grenoble

    RépondreSupprimer
  14. Bein mazette ! Superbe portrait. Et je confirme à ceux qui passent par ici que ton livre "les bonheurs de l'aquarelle" est un vrai ...petit bonheur de lecture et c'est comme ça que je t'ai connue d'ailleurs ! bises

    RépondreSupprimer
  15. Tout ça donne des ailes, nous rend léger! c'est super! ça donne envie de prendre son sac à dos, mettre ses chaussures de rando et partir le nez au vent, avec un bloc et un crayon bien sur...!!!
    Bravo Anne!

    RépondreSupprimer
  16. Bravo pour l'article et bravo pour ces citations auxquelles j'adhère!

    RépondreSupprimer
  17. Je n'ai qu'une chose à dire : si c'est pour recevoir ensuite ici autant de gentils commentaires, je réponds à toutes les interviews que vous voulez !!!

    RépondreSupprimer
  18. Un joli portrait qui donne envie de rencontrer une personne bien sympathique et l'allusion à l'Islande m'a rappelé mon voyage là-bas, il y a une vingtaine d'années, sac au dos. J'aurais bien aimé pouvoir dessiner ces paysages si particuliers. Il n'y a pas d'aquarelles ou de carnet de voyage pour ce pays ?
    Bises
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du message et de la visite, Marie.
      Je ne connais pas de carnet de voyage d'Islande - il faut dire que ces couleurs un peu folles ne se laissent pas aisément capturer !

      Supprimer
  19. Tes aquarelles de fleurs sont d'une élégance touchante! Tu arrive à saisir la fragilité de la beauté de la nature, merci Anne pour ces instants de bonheur!
    Je suis en train de travailler des croquis de fleurs de safran qui me touche aussi par leur éphémérité....
    Yvonne
    http://aquarellenaturefleurdelin.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer