vendredi 14 mars 2014

Le vallon vert, naissance d'une peinture



Premier jour de stage. Premier départ dans la neige. 
Le ciel est bleu de cobalt, le soleil appelle.


Notre petit groupe s'enfonce dans le vallon et passe ainsi, 
insensiblement, du bleu au vert.



Retour de stage. 

A ma table, l'envie de me souvenir de la cathédrale verte du vallon.
Travailler d'après photo importe peu quand on a encore dans le coeur 
le souvenir de la lumière, de l'ambiance... 
de tout qui a rendu ce moment si particulier.

 
En montant vers Carriche, Haut-Jura, mars 2014


Et pour le plaisir du partage, en voici un petit pas-à-pas.
A vos pinceaux !





(Et merci à Véro pour ses photos. Tu vois, tu as bien fait de porter ton appareil !)
 

10 commentaires:

  1. En faisant dérouler la page, je n'ai pas perçu immédiatement que ton aquarelle était une aquarelle tant la nuance du vert de ton œuvre est semblable à celle de la photo... J'ai cru que c'était une autre photo...
    Vraiment magnifique! Ton talent est impressionnant!
    Sourire d'Ep'

    RépondreSupprimer
  2. Ihanat talviset lumikuvat.
    Terveiset Suomesta.

    RépondreSupprimer
  3. Ouaou c'est superbe, on s'y croirait jusqu'au ressenti de l'eau fraîche du ru :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu trop frais pour une baignade, peut-être...

      Supprimer
    2. cependant, j'en connais une qui n'hesiterait pas ..."vous avez dit froide???????

      Supprimer
    3. Tu as raison, elle aurait pu le faire ! Mais elle courait devant pour nous ouvrir la piste (coucou Valérie...) !

      Supprimer
    4. elle aurait pu tomber dans une crevasse!!!

      Supprimer
  4. je voulais dire pareil qu'Epamine c'est très beau !

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment troublant de réalisme, c'est très beau, on croirait presque entendre le bruit de l'eau qui coule

    RépondreSupprimer