jeudi 28 juin 2012

Deux iris sinon rien



Prenez un iris bleu dans un jardin de printemps, un jour un peu gris mais l'envie de peindre est bien là. 
La palette à main gauche, le pot à eau calé sur les cailloux, la feuille sur les genoux,  au milieu des choux, il ne manque qu'un hibou...
Vite, vite, il va pleuvoir ! 


Dix minutes et vingt gouttes de pluie plus tard,  voici fini un petit dessin 
qui ne vaut que par le souvenir qu'il vous conservera de ce moment au jardin. 
Un dessin un peu bof...


Et puis quelques jours après, l'envie de le reprendre, comme ça, en deux coups de pinceau, sans tracé préalable et sans réfléchir.
Et cette fois-ci, allez savoir pourquoi : l'iris est là !



7 commentaires:

  1. The second iris is beautiful!! Just the essence of 'iris'!

    RépondreSupprimer
  2. oui, l'iris est là !!! magie de l'aquarelle...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai testé l'iris, le petit dessin un peu bof puis, le second, sans dessin préalable. Mais avec moi, va savoir pourquoi, l'iris n'était pas là.

    RépondreSupprimer
  4. il il est beau l'iris .... moi, perso je trouve que le début d'une saison fleur passe trop trop vite que c'est la fin...
    j'en vois partout : exemple les iris : chez la voisine et puis encore là chez des amis et puis
    fuit........................FINI la saison... ZUT me dis je "j'ai encore laissé passer" mais qu'importe voici le temps des capucines alors celles -ci je ne vais les louper : un secret à vous dire "semer les de façon décaler au printemps et vous en aurez tout l'été et pour les pucerons : bouillie bordelaise
    ou ????? dites moi si vous savez!!!
    a ressentir la fragilité du temps qui passe nous permet neanmoins d'ouvrir "grands les yeux " sur ce qui nous échappe si vite... n'est pas là le grandiose de la vie??? si belle et si ephémère
    eh bien j'arrête là mon envolée... bien àvous dile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci anne pour tes conseils si précieux bises (aujourd'hui je te mets 2 ssssssssss à bisessss dile

      Supprimer
    2. Et les capucines que tu m'as apportées ce matin ont redressé la tête et contemplent, pensives, une aquarelle de bord de mer en rêvant de vacances...

      Supprimer
    3. y en a qui joue à la poupée, d'autres à la dinette d'autres encore... toi tu joues si bien "aux mots" c'est si souvent joli ... poetique... moi, mes capucines de façon plus prosaique se grattent ... ELLES sont envahies de pucerons je vais agir;;; JE vais agir...

      Supprimer