dimanche 22 avril 2012

Star



La vedette des derniers cours : un géranium momentanément soustrait à la jardinière de ma fenêtre et replanté dans un pot à pinceaux.  
Christine, Claire, Marion, Annie-France, Françoise, Michèle...
ont passé avec lui un long moment en tête-à-tête.

Il faut toujours revenir à la peinture d'après nature, 
tant il est vrai que se mettre à l'écoute d'une fleur 
est différent de se mettre à l'écoute d'une photo de fleur.



4 commentaires:

  1. We tend to have geraniums in widow boxes and pots- it makes a mass of co;our. Pat and I copied the idea from the Austrians and Swiss.

    I finally finished my 50 hour marathon, on the "Poets' Corner" - but it doesn't work very well as a photograph on the blog

    RépondreSupprimer
  2. comment mélange-t-on les couleurs d'aquarelle sans gâcher les couleurs d'origine dans les "godets" ? ah ha je démarre toute seule je ne te dis pas !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmm ! Déjà pour commencer, les couleurs do'rigine n'ont pas spécialement à rester propres : je n'ai pas dû nettoyer ma boite depuis 10 ans. Ce n'est pas de la paresse, mais une couleur simple n'a pas beaucoup d'intérêt : la richesse, c'est le mélange. De toute façon, ça ne salit que la surface du godet. En revanche, un petit coup de pinceau propre sur un godet pour retrouver le jaune cadmium enfoui sous une grosse couche d'indigo peut s'avérer régulièrement nécessaire...
      Bon, ceci étant, ce n'est pas comme ça qu'on fait un mélange, mais en utilisant la palette (ou une assiette, ou la feuille de papier, directement) : tu "uses" le godet pour charger ton pinceau et tu dilues le résultat sur la palette pour obtenir une flaque colorée plus ou moins épaisse. En ce qui me concerne, le plus souvent, je fais d'abord plusieurs flaques colorées (hier par exemple, une d'ocre jaune et une de bleu de Delft) et dans une troisième case de ma palette, j'organise la rencontre des deux couleurs, ce qui me permet d'en maîtriser à chaque instant les proportions.
      D'ailleurs, c'est plus amusant comme ça. Et c'est ce qui distingue l'aquarelle de la gouache ou de l'acrylique (le côté "aqua").
      A toi de jouer, déménageuse !

      Supprimer