samedi 16 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (6 et fin)

Dernière matinée de travail, sous le soleil retrouvé. Au programme : renouer avec le geste spontané, en peignant sans dessin préalable. On peint debout, on explore, on se lâche...


Sous nos yeux, le paysage se transforme en temps réel : les faneurs sont à l'oeuvre et proposent à nos pinceaux d'autres formes géométriques. 



Puis vient le moment de se dire adieu. Finalement, la dernière angoisse de l'animatrice n'a rien de pédagogique : c'est la tristesse de voir se dissoudre un groupe uni par le plaisir de la nature, le goût de la couleur et six jours d'efforts... 


Merci à Marie et Marie, Cathy, Christiane, Valérie et Michèle, Liliane et Marcelline, et aux peintres de passage : Danièle, Marie-Eve, Anne, Sonia et Hervé. Merci à Valérie et Leila, (discrètement secondées par France et Marcel) pour leur accueil toujours merveilleux.


N.B. : Le prochain stage jurassien, toujours à la Chandoline, aura lieu du 21 au 27 août et sera consacré à la réalisation d'un carnet de voyage du Jura. Il reste quelques places... Tous renseignements en cliquant ICI.

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup (toutes vos images) ! (Up)

    (... surtout la première)

    RépondreSupprimer