jeudi 19 juin 2014

Tous au jardin !


Tous au jardin ! Tel était hier le mot d'ordre de l'Atelier. Les cours de l'après-midi étaient délocalisés au potager des Lentillères, jardin collectif installé - en toute illégalité, précisons-le - sur des terres maraîchères préemptées depuis quelques années par la ville de Dijon pour y construire un nouveau quartier d'habitations. 


Potager collectif (le Pot'Colle), ruches, parcelles individuelles, jardin d'aromatiques et petite exploitation maraîchère... au coeur de la ville, un coin de paradis. L'excellence des terres profite aux fleurs et aux légumes, qui poussent merveilleusement bien. Et surtout, on y cultive ce bien précieux et de plus en plus rare : du lien !

Marion nous a fait une visite guidée, Muriel nous a laissé envahir sa parcelle, des jardiniers sont venus s'essayer aux pinceaux, des amis sont venus nous rendre visite... Nous avons immortalisé capucines, framboises, courgettes et petits pois : un moment de douceur, une autre manière de peindre.



liens : 
• le blog de Marion, aquarelliste, militante du Pot'Colle : http://lavisdemarion.blogspot.fr/
• le  blog du Potager collectif : http://lentilleres.potager.org/
• et le blog de Christine qui nous donnera sans doute très vite à voir son travail d'hier : http://chf-encouleurs.blogspot.fr/

16 commentaires:

  1. j 'en rêvais d'aller avec toi et vous anne à cet endroit pour inscrire sur feuille tout le plaisir que j'ai eu et que j'aurai à non seulement soutenir les lentillères (n'en déplaise à certains ;;;je le dis et l'écris
    Je sais que j'y retournerai avec pinceaux et déjà cet après midi m'approvisionner en légumes printaniers
    bravo et merci de nous montrer et nous faire partager votre jolie et artistique réalisation dile

    RépondreSupprimer
  2. C'est chouette, l'illégalité au potager! On dirait même que ça fait mieux pousser les légumes, les fleurs et... les dessins.

    RépondreSupprimer
  3. oui, il faut dire et je peux comparer : la terre des lentillère est noire et riche tout y pousse....oui l'illégalité et l'inégalité les deux additionnés font un terreau dont je peux rêver....car je fais pousser ce que je peux sur un grande dalle saupoudrée d'un peu de terre.....vivement les petits pois dans le grand panier!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Succulents, les petits pois, cueillis au soleil et grignotés tout crus, dans les allées du jardin merveilleux.

      Supprimer
    2. merci anne pour la gousse de petit pois! l'ai oublié chez toi!

      Supprimer
    3. oh non!!!!!!!!!!!! vorace!!!!!!!!!!!!!! mangeuse de petits pois!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  4. Ca a l'air d'être un délicieux endroit, où l'on a l'air de s'y retrouver comme étant enfant, au beau milieu des fleurs et des légumes nous racontant des histoires....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de ça, tu as tout à fait raison. Quelque chose qui s'adresse en nous à l'enfant... Une manière de paradis d'herbes plus haut que nous, et l'envie de construire des cabanes.

      Supprimer
  5. Génial ! J'adore les jardins. J'aime particulièrement la dernière photo de la deuxième série, celle où il y a les boites de peinture ouvertes.

    RépondreSupprimer
  6. C'est un jardin extraordinaire !!!! la campagne et le calme tout près du centre ville, une ambiance particulière.... Merci Marion de m'avoir fait découvrir cet endroit magique...
    Odile, si tu y retourne avec tes pinceaux, fais moi signe je viendrai avec toi, peindre les tomates, les courgettes, les capucines et autres haricots cupidon....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais oui, ma chère christine j'ai besoin dans la tourmente de peindre et que tu m'aides,,,au fait mon mari m'a dit que ton escalier etait super et que tu avais compris!!!hum hum moi pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  7. Cultivons notre jardin,
    comme tu sais si bien le faire
    et l'offrir.

    RépondreSupprimer
  8. Cela donne envie tous ces beaux légumes et même les boîtes d'aquarelle poussent bien dans ce potager! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. OUI,LES CLOCHES les deposent à paques sous les feuilles......

    RépondreSupprimer