jeudi 8 décembre 2016

mardi 6 décembre 2016

Rendez-vous au salon

Samedi prochain 10 décembre, je vous attends au 
premier Salon du Livre et des Médias Chrétiens
organisé à Dijon par la radio RCF. 
Une belle journée s'annonce, riche de rencontres, 
sur le thème "Notre avenir à lire dans nos racines !"


Tables rondes, dédicaces, lectures, remise de trois prix : 
plus de soixante auteurs, illustrateurs et journalistes seront là
toute la journée. Venez écouter, feuilleter, discuter, 
partager et découvrir.


Horaires : de 10h à 19h
Adresse : Salle Devosge - 5 rue Devosge 21000 Dijon
Tél : 03 80 38 90 90
E-mail : salondulivrededijon@gmail.com

 

samedi 3 décembre 2016

Goutte gouttelette... en pas à pas


L'aquarelle étant l'art de l'eau, il est forcément amusant d'essayer de représenter une de ces belles gouttes luisantes que la rosée dépose au petit matin sur les feuilles (ou, pour les réfractaires à la poésie, une de ces sales gouttes que votre pinceau a déposées partout en dégoulinant malencontreusement sur votre table de travail). Poésie ou accident, peu importe, de toute façon, il s'agit avant tout d'un effet d'optique : 


En effet, quand la lumière tombe sur un volume arrondi, l'ombre de modelé et l'ombre portée se rejoignent à l'endroit le plus sombre. C'est le cas de cette pierre : la partie la plus lumineuse prend le soleil, la partie opposée reste sombre.



 Mais dans le cas de la goutte d'eau (qui est également un volume arrondi, mais transparent), la lumière va s'inverser. Ainsi la partie la plus lumineuse de la goutte (si l'on  excepte le reflet) se trouvera au contact de l'ombre, tandis que la partie supérieure, qui prend la lumière, sera extrêmement foncée (de manière générale d'ailleurs, les contrastes sont plus forts que si vous peignez un caillou). On rajoute un petit reflet sympatoche dans l'ombre portée et hop : ça brille et c'est liquide !

Bien entendu, c'est beaucoup plus rigolo de faire ça au pinceau dans le mouillé. Petit pas à pas :


 1 - Après avoir dessiné (léger, et si possible pas l'ombre car le crayon s'ôte difficilement quand le papier a été mouillé), après avoir réservé au drawing-gum, posé très finement, le reflet, la couche de fond se passe sur l'ensemble du sujet. Dans l'humide, tamponnez la surface des gouttes légèrement afin de l'éclaircir un peu.





 2 - Séchage. Puis vous remouillez la surface de chaque goutte et vous posez un dégradé du foncé vers le clair (la couleur ne doit pas arriver jusqu'en bas).






3 - Nouveau séchage. C'est le moment de poser l'ombre projetée, que vous pouvez foncer (recours conseillé à la complémentaire). N'hésitez pas à rééquilibrer le haut de la goutte, en dégradant bien vos retouches. Un petit coup de tamponnage pour l'effet "reflet" dans l'ombre... Il n'y a plus, après un dernier séchage, qu'à ôter le drawing-gum.


Et comme il y a dans l'ensemble, pas mal de temps de séchage, vous pouvez même travailler en série !



Essayez, amusez-vous ! De toute façon, ça donnera toujours mieux que pour moi qui essaie désespérément de réaliser des photographies acceptables par une pauvre fin d'après-midi de décembre... Bon dimanche !

[je vous rappelle que sur la plupart des ordinateurs, si vous cliquez sur une image, l'ensemble des images est proposé en gros plan et en diaporama]

vendredi 2 décembre 2016

Inutile et gratuit (3)






 Ca progresse, ça progresse !
(appel aux dons : pour la suite, 
il me manque le 43 ...)

(pour ceux qui ont raté le début, c'est ICI et )

mardi 29 novembre 2016

Des amis plutôt doués...


Quelquefois je n'ai pas trop le temps de peindre, alors je demande à un pote de me concocter un petit truc pour ce blog. 
Par exemple, le copain Jacob van Walscapelle (Dordrecht, 1644 – Amsterdam, 1727), qui nous confie aujourd'hui gentiment ces Fruits, noisettes, châtaignes et verres (huile sur bois, 44 x 34 cm) pour rester dans une ambiance automnale.

 Merci Jacob, trop sympa de ta part !

jeudi 24 novembre 2016

"Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes..."



Il s'appelle Mohammad. Il vient d'Afghanistan. A 13 ans, il rêve de retourner à l'école. Sa vie a basculé le jour où les talibans l'ont enlevé. Il a réussi à s'enfuir, tout seul, à rejoindre l'Europe où l'a abrité la jungle de Calais. 
Sur sa peau d'enfant, des préjugés, des insultes. Et une demande : 
"Ne laissez pas ces préjugés me coller à la peau".

C'est l'une des images de la belle campagne qui s'appuie sur les très émouvants portraits de migrants réalisés par le photographe dijonnais Alexis Doré. Ce projet porté par la Cimade de Dijon dans le cadre du festival Migrant'Scène, s’inscrit en réaction à l’actualité relative à l'accueil des réfugiés et propose une forme de réponse aux nombreux commentaires haineux et racistes déversés sur les réseaux sociaux.


Il s'agit de faire entendre une autre voix, celle de la solidarité et de la fraternité. D'être humains, tout simplement.

 
Liens : 

•  pour découvrir tous les portraits et pour plus d'infos, c'est ici :
https://www.facebook.com/la.cimade.dijon


•  A l'affichage urbain s'ajoute un appel citoyen que vous pouvez signer ici : https://www.change.org/p/behuman-appel-citoyen-aux-dirigeants-politiques-pour-un-accueil-digne-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s

lundi 21 novembre 2016

Fricassée de saison...


Un dimanche venteux, un automne qui s'étire...

Et le plaisir de reprendre l'aquarelle botanique, avec un sujet de saison proposé par Claire Felloni dans ses excellents exercices, livrés en format pdf sur une jolie clé USB (j'avoue, ça fait un peu coup de pub, mais l'objet le mérite et je ne peux que vous le recommander).

Nous étions deux à la table, voici donc deux versions du même exercice  - je ne vous fais pas le coup du devinez-qui-a-fait-quoi, j'ai signé la mienne. Ci-dessous, voici celle d'Hervé, qui tentait pour la première fois l'aventure du papier satiné et des glacis à sec. 


En tant que membres de la Ligue de Protection des Champignons, 
Hervé et moi certifions qu'aucune chanterelle grise 
n'a été brutalisée lors de cette séance !

vendredi 18 novembre 2016

Le Père Noël s'expose...

Je participe ce week-end et toute la semaine suivante, en tant qu'artiste invitée, à l'exposition-vente "Balades en art" d'automne, organisée par l'association Reflets, à Quetigny (à côté de Dijon). J'y exposerai quelques aquarelles gourmandes qui feraient, je n'en doute pas, un très bel effet sur l'un de vos murs !



C'est l'occasion de rappeler, en cette période où s'allongent les listes au Père Noël, que ma Petite Boutique Bleue en ligne vous propose des idées de cadeaux sous forme de livres et d'aquarelles à prix modique. N'hésitez pas à aller y faire un tour...




liens :
précision sur les lieux et horaires d'exposition
vers ma Petite Boutique Bleue

Rendez-vous en ligne, ou, pour les Dijonnais, demain samedi 19 novembre aux alentours de 18h30 pour le vernissage, à la salle Mandela de Quetigny.


jeudi 17 novembre 2016

A quatre mains


Ce qui est chouette, quand on est deux peintres à la maison, c'est que le week-end... on s'amuse à quatre mains et deux pinceaux ! De cet alignement de bouteilles anciennes, saurez-vous identifiez ci-dessous quelle est la version d'Hervé et quelle est la mienne  (question d'autant plus difficile que les peintures sont ici en cours de réalisation) ?



lundi 14 novembre 2016

Liste d'automne



Il est urgent
de faire provision
avant l'hiver :
de soleil,
de couleur,
de lumière
...
- et de noisettes,
dit l'écureuil,
qui préfère
décidément
 les fruits secs
à la poésie.


jeudi 10 novembre 2016

"Expecting Winter"



Mi-novembre : quelques flocons attendus sur la Bourgogne... 
Nous en sommes là, précisément : 
au point de couture entre deux saisons. 

...Et j'aime toujours autant le merveilleux travail d'Erik Johansson !

liens : 
le site d'Erik Johansson
un aperçu plus complet de son travail


mercredi 9 novembre 2016

9 novembre, donc



"La puissance des rois est fondée sur la raison et sur la folie du peuple, et bien plus sur la folie. La plus grande et importante chose du monde a pour fondement la faiblesse."
Blaise Pascal, Pensée 78