vendredi 18 janvier 2019

Critique littéraire


Parue dans "Le Carnet et les instants", revue des lettres belges francophones, 
une très jolie critique, par Charline Lambert, du recueil Iles de la Gargaude
publié aux éditions de l'Atelier des Noyers 
et dans lequel j'illustre un texte de Philippe Mathy. 


 "...Ce recueil est avant tout une invitation, adressée au lecteur et à son regard – invitation au retrait, invitation à entrer dans ce paysage et à y revenir (« Lorsque tu reviendras / je t’emmènerai / aux îles de la Gargaude »). Si les aquarelles tantôt se centrent sur un détail (ainsi de feuilles d’automne, ainsi d’un héron ou d’un martin-pêcheur) tantôt ouvrent sur une vue plus large, les poèmes de Mathy leur répondent (ainsi des « petits bateaux dépos[és] par les arbres » ou d’un « désir de ciel / qui traverse le cœur »). Alors, à l’instar de la pupille,l’être se dilate au gré de ses promenades et de ses arrêts et, ouvrant l’écoute et le regard, s’abandonne à son propre agrandissement...




jeudi 17 janvier 2019

Une généreuse exposition à Dijon

Ces trois prochains jours se tient à Dijon, au Cellier de Clairvaux, l'exposition "Le souffle de l'Art". 


Il s'agit d'une exposition-vente, le principe étant de récolter des fonds pour lutter contre cette terrible maladie qu'est la mucoviscidose. Artistes, sculpteurs, potiers... ont été sollicités et ont donc donné certaines de leurs oeuvres, qui seront donc mises en vente à des prix raisonnables afin de ne pas décourager les bonnes volontés. 

A l'Atelier, plusieurs participent : Denise, Christine, Marie, Agnès, Annick, Serge, Daniel, Patrice et Patrick ont chacun offert une aquarelle. C'est mon cas également. Dijonnais, allez donc faire un tour au cellier de Clairvaux, allez voir leur travail, et, pourquoi pas ? faites-vous plaisir en faisant un beau geste ! 

Le vernissage aura lieu samedi à 11h30. 

Davantage de renseignements en cliquant ICI

 

mardi 15 janvier 2019

Semons du trèfle !


Sauvons les coquelicots, vous vous rappelez, bien sûr ? 

Vous avez peut-être lu un article sur mon blog (par là), et alors, pourquoi pas, signé la pétition en ligne (ICI). E vous avez peut-être rejoint l'un des 676 événements qui regroupaient les amoureux des coquelicots et autres fleurs sauvages le 4 janvier, comme tous les premiers samedis du mois (eh oui : ça tient et ça augmente, même si la couleur jaune a tendance à accaparer les sunlights ces dernières semaines...).

Alors voici une jolie initiative : Natur Miel Association, un regroupement d'apiculteurs de Haute-Garonne, a décidé de distribuer gratuitement et largement des graines de trèfle à qui en fait la demande et s'engage à le semer. Trèfle blanc, gris, incarnat : un régal pour nos pollinisateurs et notamment pour les abeilles menacées d'extinction.

L'histoire est jolie : si j'ai bien compris, une cagnotte lancée pour soutenir l'un des leurs, qu'un épandage de fongicides avait privé de vingt-quatre ruches, leur a permis de racheter une coopérative de graines de trèfle (car il existe des coopératives de graines de trèfle...)  Cliquez LÀ pour en savoir davantage sur l'association.


Le principe est simple : 
- vous envoyez une enveloppe portant vos noms et adresse avant le 17 mars. 
- vous surveillez votre boîte aux lettres. 
- et dès le printemps venu, vous semez !  
L'association vous suggère même (comment résister ?) de joindre à votre enveloppe un message ou un dessin.



Je vous redonne l'adresse : 

NATUR MIEL ASSOCIATION / opération graines de trèfle
508 route de Termes
31800 SAUX ET POMARÈDE




Alors, à vos enveloppes, à vos binettes, à vos sarclettes, 
et vive les abeilles, et vive les amis des pollinisateurs

(P.S. : soyons précise. N'ayant pas d'aquarelle de trèfle dans mes cartons numériques, j'ai illustré cet article d'une petite aquarelle représentant un pied de giroflées quarantaine...)

samedi 12 janvier 2019

De Lamartine à Colette, de l'Ardèche à la Bourgogne : trois jolis stages d'aquarelle pour l'été


Qui dit nouvelle année dit nouveaux stages : 
ceux de l'été sont en train de se mettre en place. 
Pensons au retour des beaux jours et préparons nos échappées belles...

Alors : Êtes-vous plutôt Lamartine ou plutôt Colette ? 
Plutôt Bourgogne ou plutôt Ardèche ? 




Pour découvrir trois propositions de stages de trois jours chacun, 
mêlant nature, histoire et culture, vous pouvez allez voir ICI et

mercredi 9 janvier 2019

Aquarelle pur porc !

Nathalie Wolff est issue des arts décoratifs de Strasbourg. Elle dirige les éditions Total Eclipse.
Dans "1/4 Pfund Auschnitt, 125 g de charcuterie en tranches", en souvenir des tranches de saucisson 
que lui donnait le charcutier du village quand elle était petite fille, 
elle propose sa version aquarellée de charcuteries peintes d'après nature ! 


A retrouver, par exemple, sur les ondes de France Culture dans Les carnets de la création
et à Marseille à l'espace d'exposition GT en février prochain.

Vegans s'abstenir, bien sûr !

 Est-ce que ça ne vous fait pas saliver ?


- Italienische Pfeffersalami – Salami italien au poivre Crédits : Nathalie Wolf
- "Le Bon Paris" • Crédits : Nathalie Wolff


lundi 7 janvier 2019

Dix-huit façons de compter (ou pas...) pour des prunes

 
Corinne, de Talence

Quelle belle ténacité de la part de tous ces valeureux dessinateurs qui relèvent avec élégance, un lundi sur deux, le défi "façon de parler" des expressions ! Le dernier de l'année 2018 (ou le premier de 2019, au choix), toujours sur le thème des fruits, a mis vos pinceaux et vos neurones à rude épreuve : après les pommes, les fraises et le citron, il s'agissait donc de "compter (conter, comté...) pour des prunes".
Au programme à nouveau, des paniers, des assiettes,  des balances, des opérations mathématiques, sans ... oublier une contravention, un jeu de scrabble, une partition, deux demoiselles playmobils, un chat et quelques chevaliers croisés ! Bel inventaire, n'est-ce pas ?

Marie de Dijon

Emilie de Chagny

Gilles de Dijon

Agnès de Dijon

Chantal de Loire-Atlantique

Christine de Beaune

François de Dijon

Denise de Dijon

Jean-Claude, de Saône-et-Loire

Catherine, de Haux

Marion de Gap

Mounia de Toulouse

Odile d'Urcy

Patrice, de Dijon

Serge de Dijon

Virginie

et moi.

Nous allons achever bientôt notre inventaire fruité 
(mais pas de panique, il se poursuivra, si vous êtes partant-e-s, sous une autre forme).
 Alors, pour finir en beauté ce premier chapitre du Défi "façon de parler", 
je vous propose bien sûr de mettre en images

"LA CERISE SUR LE GATEAU"

Les copies sont à rendre pour le dimanche soir (20 h) 20 janvier 2019. 
Publication (et découverte du défi suivant) le lundi 21 au matin.


jeudi 3 janvier 2019

Gammes



Petit exercice de vacances : la peinture ne serait rien sans les exercices et les gammes que constituent les études de pigments. Je m'étais attaquée il y a déjà un certain temps aux 238 couleurs (!) du nuancier Daniel Smith. Je profite d'un moment de pause pour mener  à bien mon petit carnet (pas si petit que ça, d'ailleurs), carnet que je relierai lors du prochain samedi de l'Atelier Bleu, en compagnie de Marie Genty, consacré à la fabrique de carnets et portfolios : c'est le 19 janvier prochain. 
Moi, faire des lignes, ça me repose...




jeudi 27 décembre 2018

Médiation animale


Unité de soins palliatifs de La Mirandière (qui dépend du C.H.U de Dijon), samedi 22 décembre.
Il s'agissait de la remise officielle d'un tableau d'Hervé, à l'initiative de son actuel propriétaire
qui a souhaité que le tableau soit visible du plus grand monde. 
Ce lieu extraordinaire a accueilli Hervé à la fin de sa vie : c'est un joli retour des choses. 

Le moment se voulait chaleureux mais pas trop solennel et il a bénéficié d'un maître de cérémonie inattendu autant qu'enthousiaste : 
du haut de ses trois mois, c'est le chaton du lieu, le jeune Pacha, qui s'est chargé du déballage !


lundi 24 décembre 2018

Dix-neuf façons de sucrer les fraises

Agnès de Dijon

Pas évident, n'est-ce pas, de sucrer les fraises ? 
Voici quelques fruits rouges et sucrés pour magnifier vos repas de fêtes ! 
Moins de personnages célèbres, cette fois, mais on retrouve nos amis les chats et les playmobils.
Sans compter (of course) un étrange barbu vêtu de rouge, un vert galant, quelques cuisinières en plein travail, 
et un certain nombre de personnages tremblants. 
Merci d'avoir saisi vos pinceaux et pris vos photos... sans trembler !

Marie de Dijon

Virginie

Chantal de Loire-Atlantique

Christiane de Dijon

Christine de Beaune

Mounia de Toulouse

Gilles de Dijon

Serge de Dijon

Jean-Claude, de Saône-et-Loire

Patrice de Dijon

François de Dijon

Emilie de Chagny

Catherine de Haux

Corinne de Talence

Denise de Dijon

Marion de Gap

et moi

Pour finir en beauté (fruitée) cette année 2018, je vous propose de consacrer les quinze jours prochains 
(durant lesquels vous n'avez sans doute rien de particulier à faire...) 
à illustrer l'expression suivante : 

COMPTER POUR DES PRUNES

 Restitution des copies avant le dimanche soir 6 janvier (20 h) 
et rendez-vous le lundi 7 au matin pour découvrir les résultats.
Bravo et merci à tou-te-s !