mercredi 30 mai 2018

Une journée / un carnet : Dijon au mois de mai



Ambiance studieuse et printanière à l'Atelier ce dernier samedi à Dijon : c'était le stage "une journée / un carnet" premier du genre (il y en aura d'autres). Entre travail in situ et reprise en atelier, chacun-e muni-e d'un carnet leporello est parti-e à l'assaut des règles de composition, des astuces de mise en page et des subtilités de perspective. 
Et des difficultés d'installation confortable de la palette en plein air : 





 Le défi du jour a été bellement rempli. 
Il tenait en quelques mots : capter l'instant. 
Le dessiner, mais d'abord le vivre.




Et voilà  le travail ! 

5 commentaires:

  1. Un lieu si familier pour moi ;) belle journée en couleurs :)

    RépondreSupprimer
  2. Autant de carnets, autant de styles.
    Très jolis résultats : une journée bien productive, bravo à tous !
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas ce carnet dont tu parles; je comprends que c'est un carnet en accordéon de peu de pages.
    J'aime beaucoup l'ajout savoir capter le moment, MAIS D'ABORD LE VIVRE c'est ce que beaucoup de gens oublient de faire en mitraillant à tout va avec leur APN ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le leporello est le nom technique du carnet en accordéon (d'après le fameux "air du catalogue" chanté par Leporello dans le "Don Giovanni" de Mozart). Ici un leporello Sennelier 10 x 15 cm de bonne tenue, comportant 10 pages au recto et 8 au verso.

      Supprimer
  4. Ici j'aurais appris un mot : Leporello !
    Beau reportage de votre journée !

    RépondreSupprimer