samedi 1 octobre 2011

R.I.P.

Voilà qui fait tout drôle. 
C'était en 2001. Mon premier livre : le rêve d'une vie, le projet ruminé depuis mes cinq ans (sans rire) qui devenait réalité. Un jour, moi aussi, je ferais des livres, je jouerais avec les formes et les couleurs, je raconterais des histoires, j'alignerais des mots en longs serpents noirs sur le papier. Je fabriquerais de ces petites briques compactes qui, lorsqu'on les ouvre, déploient tout un monde.
Il y avait eu cette liasse postée le coeur un peu battant à un éditeur lointain (Rodez, pensez donc !), un coup de téléphone en plein milieu d'un après midi de septembre : "on prend, vous pouvez nous le rendre quand ?", un verre  plein de bulles dorées pour fêter ça. Et puis les jours et les nuits de travail acharné, les doutes, les débats avec l'éditeur, la joie incrédule devant les premières maquettes, le bon à tirer enfin signé. 
Un matin, je l'ai trouvé dans ma boite, chaud comme un pain qu'on sort du four : Du Puy à Conques, éditions du Rouergue. Il y avait mon nom sur la couverture. Ce jour-là, ma vie a pris un nouveau tour.
Je crois bien que pendant une semaine il m'a suivi partout : du salon à la cuisine, du bureau au boulot, et la nuit près de mon lit.
Après plusieurs rééditions et dix ans de carrière, Le Rouergue a décidé de ne pas le rééditer.

Je comprends. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un livre qui vit dix ans en librairie. C'est juste une nouvelle étape.
Qu'il repose en paix, dans la mémoire de ceux qui l'ont lu, dans la bibliothèque de ceux qui l'ont conservé en compagnie de ses frères d'encre. Il aura encore des lecteurs, peut-être : sa vie, somme toute, n'est pas terminée.

Mon premier.  
L'aîné de la famille.
Celui qui m'a ouvert tant de portes, offert tant de rencontres, d'une rive à l'autre de la page écrite.
Celui qui m'a appris la somme de travail et de persévérance qui s'attache souvent, et  ce n'est que justice, à la réalisation des rêves.
Celui qui m' appris que j'avais bien fait de rêver.

5 commentaires:

  1. C'est un album de collection maintenant!!

    RépondreSupprimer
  2. oui, tu as bien fait de rêver, et surtout, surtout, ne cesse jamais !!!

    RépondreSupprimer
  3. Beau bébé mais tu en as d'autres à qui je souhaite une aussi belle vie !

    RépondreSupprimer
  4. Ah j'ai trouvé ! je peux laisser des com sur les Blogspot mais en passant par Mozilla et pas par Internet Explorer !!

    RépondreSupprimer
  5. Merveille de la technique, pour laquelle parfois un peu de persévérance est requise... Et merci pour les compliments !

    RépondreSupprimer