lundi 19 décembre 2016

Pas à pas de Noël (léger comme une plume)


Quelle chance : il reste une semaine avant Noël ! Le temps de mettre encore un peu la main au pinceau. 
Alors ? 
Des jours légers comme une plume ?...
Voici, sans prétention, de quoi souhaiter douceur, grâce et légèreté à ceux qui vous sont chers. Les étapes sont décrites mais c'est à peine un pas à pas : comme toutes les cartes de voeux, celles-ci doivent être assez simples pour être réalisées en série.

 
1 - Je travaille toujours plusieurs cartes à la fois, en utilisant les temps de séchage pour passer de l'une à l'autre.


 2 - La première étape est réalisée en mouillant la plume, de façon à obtenir des effets de diffusion (et surtout pas un coloriage uniforme : l'aquarelle, c'est avant tout de l'EAU).



3 - Pendant que la première plume sèche, je pose un lavis de fond sur la carte 2, pour obtenir un effet "vieux papier". Puis, avant que tout ne soit sec, je réintroduis des pigments concentrés dans la plume bleue humide. Je sèche le lavis beige et je teinte ma plume grise de la même façon, dans le mouillé, que la bleue.



4 - Les plumes séchant, je reprends à sec des détails qui vont contraster, et donner de la finesse à l'ensemble (cliquez sur l'image pour la grossir ): barbes raides, fins duvets souples de la base, relief de la tige...

[Gardez présentes à l'esprit quelques caractéristiques d'une plume : 
- elle est généralement un peu courbée, mais accentuer cette courbe donne de l'élégance au dessin.
- les barbes raides, collées, qui composent la lame, peuvent se détacher les unes des autres. Elles ne sont pas perpendiculaires à la tige mais forment un V.  Accentuez aussi cet aspect découpé (pour éviter que votre plume ne ressemble à une feuille au contour bien plus défini).
- à la base, les barbes en duvet sont souples, tracées à sec. Et plus vous tenez votre pinceau vertical, plus il vous donnera des traits fins.
- la tige, ou calamus, est ronde. Une légère ombre d'un côté, au pinceau fin, lui donnera du volume.]

5 - Je complète ma carte par l'ajout de cernes ou de textes, ou de mouchetages légers réalisés en éclaboussant au pinceau (pensez à protéger le pourtour de la partie mouchetée, notamment la carte voisine, et ne laissez pas de mouchetures sur la plume)


 Il ne reste plus qu'à découper, coller, assembler... de la façon que vous préférez. Quelques mots doux, une enveloppe, un timbre : et vos voeux pourront prendre leur envol.



D'autres pas à pas de Noël ? C'est ici (cliquez pour avoir le modèle et le pas à pas) :
 


8 commentaires:

  1. Merci à toi Anne pour ce partage . C'est un très beau cadeau , alors tous à nos pinceaux il reste une dizaine de jour avant le nouvel an, faisons des heureux ! Merci également pour les autres modèles de Noël . Joyeuses fêtes .

    RépondreSupprimer
  2. Anne , dans ours en peluche la vidéo ne fonctionne plus ? Pas bien grave , nous sommes là pour aquareller tes excellents pas à pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un visuel de "Bonne Nuit les Petits". La vidéo a disparu de YouTube, dommage...

      Supprimer
    2. Merci je prends ta plume que je travaillerai avec mes petites filles en Rhenanie!! je ne sais pas comment on dit the french touch en allemand bises dil




      Supprimer