mercredi 14 septembre 2016

Still Life ?


En anglais, vous n'êtes pas sans le savoir, "still life" désigne une "nature morte". Elégance d'une langue qui évoque ce qui vit encore, peut-être, et le calme qui s'en dégage.
C'est d'après ce qui est encore vivant dans nos déchets que la photographe américaine Aliza Eliazarov a conçu son projet Waste Not. Chacune de ses précieuses compositions porte en sous-titre le lieu précis (benne à ordures, trottoir...) dans lequel elle a ramassé ce qu'elle photographie. 

Juice rescued from dumpster behind distribution facility. Greenpoint, Brooklyn

All food rescued from curbside garbage in front of Caputo bakery, Cobble Hill

Jamais l'image n'a mieux donné à voir. 
N'en jetez plus !

Sorbet rescued from key food. Green Point, Brooklyn


• remarque n°1 : c'est un article de Télérama qui a attiré mon attention sur Waste Not

• remarque n°2 : ce post est spécialement dédié à ceux et celles qui croient encore (et qui m'en font grief) que, parce que je défends l'art de l'aquarelle, je dénigre la photographie.

• remarque n°3 : le travail d'Aliza Eliazarov, c'est sur son site, que vous pouvez visiter en cliquant LÀ.

 • remarque n°4: Ah, ah, quelle allusion subtile à mon nouveau blog dédié aux mots, et judicieusement baptisé Still Life (cliquez ICI) !


8 commentaires:

  1. Merci pour le partage de cette découverte .
    Longue vie à " Still Life "
    Pour peindre , ne faut-il pas avoir des yeux de photographe et inversement ? ( mais pour bien photographier ; les principes du dessin sont indispensables ... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que la peinture comme la photo nécessitent une éducation du regard, le sens de la composition, de la lumière, de la texture. Moi qui pratique modestement les deux, j'y trouve beaucoup de points communs. Là où je trouve que cela diverge, c'est dans le rapport au temps.

      Supprimer
    2. Anne , tu as tout résumé et complété mes quelques lignes avec tes mots : composition , lumière , texture ; donc continuons de peindre mais ne nous privons jamais d'une belle photo ( avec les A P N c'est si rapide ! )

      Supprimer
  2. Merci de nous faire connaître le travail de cette photographe .une approche très intéressante de notre société de consommation !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette découverte! C'est absolument sidérant! Voici une oeuvre avec un message hautement porteur et important!

    PS si je peux me permettre, "Still Life" ne veut pas dire vivre encore, mais la "Vie Immobile". Still est ici un adjectif (immobile, fixe ou figé en anglais) placé devant le nom. Allez, stop, j'arrête de faire ma prof ;-)
    De toute les façon, je préfère moi aussi largement l'appellation "Vie immobile" à "Nature morte"!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, Cathy, merci de cette mise au point. Et c'est beau, la vie immobile. Cependant j'aime y entendre, quand même, le "still" que l'on lirait dans "I'm still alive", par exemple...

      Supprimer
    2. A noter que still apporte bien le sens "mort" ou "morte" dans le mot "stillborn" qui signifie "mort-né". Je viens de le découvrir en regardant un film américain où le mot était gravé sur une pierre tombale.

      Supprimer
  4. L'automne est une saison où on a envie d'admirer et de créer des natures mortes.

    RépondreSupprimer