jeudi 7 mai 2015

Un regard par dessus l'épaule...

...Contrairement à Euridice ou à la femme de Loth, il ne causera pas ma perte, mais me permettra de constater que les dernières semaines ont été si riches de rencontres, que je n'arrivais même plus à tout vous raconter au fur et à mesure. 

Alors, si je vous ai déjà parlé du week-end croquis à Sens, de l'exposition "L'art de l'Eau" à Dijon et du travail pour le magazine L'Art de Peindre, eh bien, aujourd'hui... "je me souviens" : 


• Je me souviens du dernier samedi de mars, gris et pluvieux, où nous avons tenter d'apprivoiser la neige lors d'une séance de découverte de l'aquarelle avec l'association "Les arts au soleil" de Corcelles-les-Monts.


• Je me souviens d'un vendredi matin d'avril, à la médiathèque Port-du-Canal de Dijon.  Une classe de petits CP est venue mettre en carnet les souvenirs glanés lors de plusieurs promenades avec leur maîtresse. Marché, spécialités, bestiaire et toits vernissés pour un carnet aux couleurs de Dijon...





• Je me souviens que le soir-même, une douzaine d'adultes, munis de rêves ou de souvenirs, étaient invités à les venir mettre "en forme de" carnet de voyage. La soirée, merveilleusement conçue par l'équipe de la médiathèque, s'est prolongée par un buffet aux saveurs du monde.





• Je me souviens d'un beau dimanche à la Coupole, toujours à Dijon. Le matin, on a peint les fleurs du jardin - c'était le deuxième "atelier pratique" de l'exposition aquarelle (le premier avait été animé par Hervé Espinosa).




• Et le mercredi suivant, lors de deux cours publics sous la même Coupole, je me souviens qu'élèves d'un jour et élèves de toujours se sont mêlés pour apprendre... à faire l'oeuf !



Et voilà : avril est fini, vive le joli mai ! 
Et à bientôt pour de nouvelles aventures....


3 commentaires:

  1. Dis donc tu n'arretes pas ! belle énergie que tu transmets à tous c'est sûr :)!

    RépondreSupprimer
  2. "Faire l'oeuf" Qu'il est bon de se revenir à l'essentiel ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sujets les plus simples portent quelque chose de particulier : ils nous offrent la possibilité de prendre le temps de regarder ce qui fait notre quotidien. Un oeuf, par exemple, si familier et si beau en même temps.

      Supprimer