vendredi 5 décembre 2014

Exotique


Le week-end dernier, j'ai participé à une très belle séance avec Claire Felloni.  Au programme, un travail sur les FRUITS EXOTIQUES.


Ils le sont - exotiques - à plusieurs titres : d'abord ils ont des noms qui évoquent plutôt des républiques bananières ou des royaumes perdus d'Asie centrale (mangoustan, ramboutan, tamarillo...). Ensuite ils requièrent l'usage de couleurs que je ne pose que rarement sur ma palette : magenta de quinacridone, gris de Davy ou violet permanent. Et puis ils sentent bon quand on les peint (on ne peut pas en dire autant des oignons, voir ici).

Claire est une aquarelliste botanique réputée (voir son site ici). Explorer avec elle la délicatesse et la subtilité de la pose des couleurs sur ce papier satiné si prompt à accuser la moindre maladresse, est un plaisir infini.

  Ici : tamarillo (en rouge), anone, physalis et litchis

Un mangoustan, côté pile et côté face.

  Tamarillo et physalis.

• 

Pour le plaisir - chapeau bas - voici ce que Claire est capable 
de tirer de deux raves et d'un panais : 




15 commentaires:

  1. De 2 raves et d'1 panet, Claire Felloni en fait une superbe aquarellee, personnellement, j'en ferais, tout au plus, une soupe....
    Tu as bien travaillé durant ce WE, tes fruits aux noms si "exotiques", sont magnifiquement... Je t'admire d'autant plus que je sais que ce n’est pas un travail habituel pour toi, c'est une manière de peindre très différente de ce que tu fais. Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une vraie aventure, de changer sa manière de peindre. Et qui donc, comme toutes les aventures, vaut la peine d'être vécue ! Contente que ça te plaise.

      Supprimer
  2. L'amour en cage te va bien :)
    Et tu les as particulièrement bien réussi avec les subtils reflets de lumière sur l'enveloppe et le fruit lui-même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Curieusement, c'est le tamarillo qui s'est révélé le plus dur à représenter. Il n'avait rien d'autre pour lui que sa couleur...

      Supprimer
  3. Mieux qu'en regardant les photos, c'est en voyant vos (2) peintures que la bonne odeur de ces fruits rares parvient jusqu'à mon clavier. (Up)

    RépondreSupprimer
  4. Pour avoir vu le résultat de tout près c'est stupéfiant
    arriver avec l'aquarelle à approcher le travail de "bas relief en rond de bosse" est incroyable de réalisme...
    En fait il n'y a plus qu'à saisir les fruits..Ce que j'essaierais de tenter la prochaine fois qu'ils s'offrent à moi...

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique. J'adore regarder ces planches. Elles mettent en valeur le monde que l'on néglige bien de trop souvent. En dehors de leur valeur artistique et pédagogique, elles savent me procurer du plaisir. Je pense aussi qu'elles bonifient le monde, tout simplement.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Regarder, accueillir, être attentif. Tout est là...

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Ca ne m'étonne pas, Olivier. Vous avez des points communs, je trouve.

      Supprimer
  7. When I used to fly, I would bring back home rambutans from Singapore. These days we tend to see rambutans without their red husk and the fruit inside is sold as lychees. I wish I could paint like Claire Felloni.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It looks like the baby of a lychee and a hedgehog... and tastes like grapes !

      Supprimer
  8. Sublime !!! Les fruits et légumes sont vraiment des sujets superbes et ce que vous en avez fait est génial !!

    RépondreSupprimer