jeudi 22 août 2013

Back to Jura

Si vous me cherchez ces temps-ci sur la blogosphère ou en terrasse, au bout du fil ou au détour d'un chemin, ne perdez pas votre temps : à partir de dimanche et pour une semaine, je serai LÀ : 


C'est le deuxième stage "Aquarelle et randonnée en Haut-Jura"
Et ça va être BIEN !



lundi 19 août 2013

A table !

Comme promis, un aperçu de mon projet d'illustration "Légumes", sur des textes de Sophie Desseigne. Le travail de recherche est en cours : couleurs (voir post précédent), cadrage, composition... 


L'avantage absolu de ce genre de projet, c'est que quand vous en avez fini avec votre sujet du jour, vous en faites une salade ou un gratin !   Ce qui est somme toute plus facile qu'avec un paysage du Jura...


vendredi 16 août 2013

En couleur !

Les vacances, c'est aussi le temps des expériences. Les aquarelles Sennelier au miel me tentaient depuis longtemps : je mets à profit un projet d'illustration pour jouer un peu avec les primaires et voir si elles répondent à mes attentes.

Le CERCLE CHROMATIQUE est toujours un bon exercice. Pour le décliner, j'utilise les couleurs primaires proposées par le catalogue  : le jaune primaire (facile), le rouge de Quinachridone et le bleu de Phtalo vert.


Résultat : des couleurs VIVES et très gaies, qui correspondent bien à ce que je veux obtenir dans ce fameux projet (dont je vous parlerai sous peu). Le rouge et le vert doivent se voir même dans le noir ! C'est assez différent de ce que je travaille d'habitude (j'utilise les couleurs Schmincke), et pour tout dire réjouissant. 

A suivre...



mardi 13 août 2013

Coussins moelleux et lampions colorés

Cette semaine, pour son troisième DÉFI des vacances, Charlotte m'avait confié la responsabilité du thème : j'ai proposé d'illustrer une expression française.
Pour ma part,  je suis restée un peu coincée dans la thématique précédente (le farniente) et voici comment j'ai illustré une autre version de la sieste !


Et puis au passage, séance de rattrapage : je n'avais pas eu le temps d'illustrer le défi du 14 juillet : la danse
Voilà qui est fait. Un petit bal qui s'appelait, qui s'appelait...


Nous voici déjà au défi n°28 ! 
Pour revoir les défis précédents et ce que les participants en ont fait, 
c'est toujours ici, sur le blog de Charlotte.


samedi 10 août 2013

Improbable jardin

Installé sur d'anciennes terres maraîchères préemptées depuis une dizaine d'années par la ville et laissées depuis à l'abandon, le POTAGER DES LENTILLÈRES est l'un des plus merveilleux endroits de Dijon. Voici trois ans déjà qu'une poignée d'enragés a entrepris de reconquérir l'endroit. 20 hectares en pleine ville sur lesquels on trouve pêle-mêle un potager collectif, des ruches, un marché de producteurs à prix libre, des parcelles individuelles cultivées par des retraités, des familles ou des passionnés qui testent les principes de la permaculture, ainsi que l'exploitation de jeunes agriculteurs qui veulent s'installer en bio sans avoir jusqu'à présent trouvé de terre.  On y fait des pique-nique, on y donne des concerts et même des bals...
Tout ceci, bien sûr, dans la plus complète illégalité. Le terrain a vocation à devenir un "écoquartier" comme il en pousse partout dans la ville. Pourquoi pas, d'ailleurs, à condition de ne pas s'installer pour ça sur des terres cultivables comme il en existe de moins en moins, l'extension des villes menaçant le potentiel agricole de nos régions. Régulièrement, la ville envoie un bull, creuse quelques trous... bientôt rebouchés par un rang de courgettes ou un fourré de framboises : les plantes poussent vite, aux Lentillères !


Mais franchissez donc la porte. 
Allez vous promener, le soir, dans le lacis des sentiers qui serpentent entre les parcelles. Saluez Antoine les mains dans le purin d'ortie, Chantal qui désherbe les vingt variétés de tomates anciennes sagement alignées, Marcel en train d'arroser. Rendez visite aux abeilles dont une seule ruche a donné la semaine dernière 13 kg de miel, enivrez-vous d'odeurs au jardin des aromatiques. Asseyez-vous un peu et contemplez le soleil qui se couche sur les aubergines, le fenouil, les poivrons, les tournesols et le maïs, les blettes rouges et les choux pointus. Admirez les plessis réalisés lors d'un chantier collectif et qui rythment l'organisation des cultures. Découvrez les parcelles en quadrillage, en rond, en spirale, les cabanes pleines d'inventivité... Prenez un verre et bavardez. Prenez vos pinceaux, peut-être. Il y a ici la vitalité exubérante des choses qui poussent bien. Il y a ici de la simplicité et du silence, des gens qui s'aident et des gens qui se parlent.  Il y a ici quelque chose à entendre. Il y a ici une leçon à prendre.


A suivre... 

Merci à Marion de m'avoir fait découvrir cet endroit cher à son coeur. 
Le blog du potager : http://lentilleres.potager.org/
Le blog des maraîcher-e-s sans terre :  http://jardindesmaraichers.potager.org/


jeudi 8 août 2013

Interlude (3) : la Bretagne en solitaire


Quelques jours supplémentaires pour marcher seule le long du rivage dans cette région de Lannion que j'adore - et où j'ai quelques racines. 

Entre sable et galets, granit et hortensias, 
les pieds dans le sable et les yeux collés sur l'horizon.






dimanche 4 août 2013

Interlude (2) : la Bretagne de Charlotte


Vacances d'aquarelliste : je reviens de quelques jours dans la région de Saint-Brieuc où j'ai notamment eu le plaisir de suivre un stage de trois jours organisé par LA Charlotte (la seule, l'unique, celle des Défis-de-Charlotte, cliquez ici). Trois jours en compagnie de Corinne, Stéphane, Catherine, Christiane et Brigitte pour apprivoiser des couleurs de Bretagne bien différentes de celles qui prévalent dans ma région de prés et de bois.


 Tout apprendre sur l'architecture des bateaux au port du Légué :



Tout apprendre des prés salés et des jeux de l'eau, 
un jour de fort coefficient de marée
(petit jeu pour initiés : dans les différentes versions du village d'Hillion au bout de la baie, 
retrouvez la mienne ainsi que celle de Charlotte).


 ... Et mettre à profit ce joli temps de pause pour répondre au défi n° 27, 
qui traitait... du "farniente".
Vive les vacances ! 
Voici ma version de la chose :


A suivre...