jeudi 10 janvier 2013

Auspices favorables

 
Ça ressemble à quoi, le bonheur ? 
Certains jours, ça ressemble à une piste qui s'élance devant vous et vous entraîne au bout de l'horizon. 
A la chaleur du thé sorti fumant de la gourde et qu'une poignée de neige vient tiédir.
A la foulée longue et régulière sur la blancheur craquante. 
Au souffle qui s'accorde à l'effort.

Ça ressemble aux signes bleus que trace le beau temps sur la neige.

C'était quelque part sur le plateau du Vercors, la semaine dernière  
(Le Grand Veymont par la cabane de Pré Peyret, pour les bienheureux qui connaissent l'endroit)
Le soleil y brillait, aussi neuf et bleu que l'année qui commençait.
Il place 2013 sous d'heureux auspices.




12 commentaires:

  1. Et pendant ce temps là, j'en connais des qui courait dans le gris et le froid. Tu as bien raison de profiter de ces moments magiques et un ENORME MERCI pour le partage.

    RépondreSupprimer
  2. oui; "yen a qui s'enquiquinent pas.." mais je leur pardonne puisqu'ls nous rapportent de leur bonheur de neige et de soleil des images si belles que nos pinceaux s'agitent déjà dans nos plumiers...je les entends...me dire "hop au boulot" travaille tes bleu tes gris (pas ceux gris de la peine...) non ceux que tu trouveras par tes recherches.. car ne prononce ni n'ecris jamais PEYNE c'est un GROS MOT.. PEINE J'ai le droit!!
    ET moi qui suis pas du tout"une peine à jouir de la beauté du monde) je me suis organisée avec l'homme de ma vie (enfin une belle partie de ma vie 40ans) l'amour est confirmé...les preuves et épreuves éprouvées et bien via ST GERVAIS COMBELOUX ET MEGEVE... excusez du peu... 4 jours début février à regarder la neige de tout prés pour voir comment refaire avec l'aquarelle...tout ceci reservé hier soir..PN devait me prévenir..en tapant de la patte arrière qu'au réveil je serais envieuse..
    pourtant.... tout simplement heureuse... l'année commence bien...J'ajoute que j'ai le luxe d'y aller hors vacances scolaires et hors v=week-end;; Y A DES JALOUX???? bon il manque plus que parier sur le soleil.. SINON 4 jours lecture aqua(elle) ou piscine... dile

    JE ME permets de dire que j'ai suivi hier à la fac un cours donné par une personne passionnée et douée sur la vie et le travail d'un bourguignon peintre et aquarelliste ZIEM je signale que 3 cours encore que je vous recommande le mercredi de 15h30 à 15h . Y A DES JALOUX qui travailleraient ??? fac sciences amphi mariotte... 1 er étage.. vous êtes priés d'arriver à l'heure merci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me réjouis pour toi. Neige, tranquillité, amour et beauté en perspective. De quoi affronter la grisaille, de ces jours-ci puisqu'elle n'est que provisoire... Et puis on attend la neige, ici aussi !

      Supprimer
  3. Mmmm - - --dessins sur la neige ! (Up)

    RépondreSupprimer
  4. chouette chouette et chouette !!! le Vercors on habite pas loin avec Hutte des Bois !!!

    RépondreSupprimer
  5. j'y étais y'a 15 jours, c'est une de nos randos préférées alors oui ça c'est du bonheur je suis d'accord avec toi!!!!Cathy

    RépondreSupprimer
  6. Bon, la photographie, c'est bien joli, mais l'aquarelle, ça, c'est autre chose ! (référence à une conversation sur ces deux arts... ;-))
    Donc, quand même, on attend aussi les aquarelles que tu vas nous montrer de ce superbe lieux !

    RépondreSupprimer
  7. "sports d'hiver"... deux mots que je n'aime pas !!!! Bon, allez, à l'aquarelle ça n'est pas la même chose mais quand même... pas chaud tout ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dis ça parce que tu habites près de la mer ! Nous on habite au bord du brouillard (Dijon : il fait gris depuis deux mois !) et la neige, le froid... l'hiver : ça reste magique !

      Supprimer
  8. J'ai entendu dire que le soleil, c'était joli et que ça mettait de la joie au coeur. J'aimerais voir ça un jour.

    RépondreSupprimer
  9. "La foulée longue et régulière sur la blancheur craquante"...Je reviens d'une semaine passée dans ce décor éblouissant, et ma petite visite ici est comme un appel à y retourner! Merci pour ces beaux mots.

    RépondreSupprimer