samedi 29 janvier 2011

Liens

Certains d'entre vous ont pu découvrir, au fil des quelques mois que compte ce blog, quelques dessins d'Hervé Espinosa, compagnon de vie, de route et d'aventures. Aquarelliste et dessinateur émérite, il vient de créer son propre blog, Entre deux eaux qui vous permettra de vous faire une vraie idée de son travail et peut-être, qui sait, d'établir des parallèles entre nos deux façons de réagir face au paysage.


Vous aimez l'émotion de la montagne, les textures poétiques, les paysages islandais à couper le souffle ? En attendant de pouvoir suivre avec lui un stage spécial d'initiation à la peinture de montagne (ah ! ces terribles ombres bleues sur la neige ...) cliquez ici. 

jeudi 27 janvier 2011

Fable de Venise

Il existe à Venise une librairie singulière, hantée par les chats, et que chaque acqua alta (les marées hautes qui envahissent régulièrement la ville) vient inonder. Aussi tous les livres sont-ils entassés en piles instables dans de multiples barques, barges et autres baignoires. 


La porte arrière ouvre sur un canal aux eaux vert sombre. Les chats bondissent hardiment d'une embarcation à l'autre. Et chaque volume, avec l'histoire qu'il contient, est à la fois un voyageur et un rescapé du déluge.

vendredi 21 janvier 2011

De l'arbre à l'écriture...

Je poursuis ma rêverie sur les arbres et voici que me reviennent les mots d'un autre poète cher à mon coeur, Philippe Jacottet : 

 «Je pense quelquefois que si j'écris encore, c'est, ou ce devrait être avant tout pour rassembler les fragments, plus ou moins lumineux et probants, d'une joie dont on serait tenté de croire qu'elle a explosé un jour, il y a longtemps, comme une étoile intérieure, et répandu sa poussière en nous. Qu'un peu de cette poussière s'allume dans un regard, c'est sans doute ce qui nous trouble, nous enchante ou nous égare le plus ; mais c'est tout bien réfléchi, moins étrange que de surprendre son éclat, ou le reflet de cet éclat fragmenté, dans la nature. Du moins ces reflets auront-ils été pour moi l'origine de bien des rêveries, pas toujours absolument infertiles. Cette fois-ci, il s'agissait d'un cerisier…»


Philippe Jacottet, « Le cerisier».-Cahier de verdure.
Si j'écris encore...

mercredi 19 janvier 2011

Un arbre à soi

A l'Atelier ces temps-ci, on travaille la manière de représenter les arbres. Crayonnés, palettes de verts, modelé du volume... Avec un peu de théorie, obligatoire pour ne pas peupler ses paysages de sucettes et de batonnets glacés.

Les progrès sont patents : je vous en livrerai bientôt quelques images. Et voici des mots doux, pour encourager celles et ceux qui peinent un peu : 

« J’ai tant et tant rêvé de trouver un ARBRE qui fût le mien, enraciné dans un coin d’herbe. Rêvé l’ombre PAISIBLE d’un feuillage lent qui bouge : rester là, assis pour un temps, le dos collé au tronc. Un arbre, faute d’une maison à soi. Un arbre seul contre lequel se tenir seul, adossé à l’écorce, face à L’HORIZON grand ouvert, et la route, le chemin, le temps. Les vertèbres soudées à l’obscurité solide de ce tronc où la vie pousse obstinément. Au-dessus, la lumière, agitée et sonore : son ciel VERT et vivant. »

J.-M. Maulpoix. - « Carnet d’un éphémère ».
- Une histoire de bleu. – Paris : N.r.f., Poésie/Gallimard, 2005. – p. 110.


Jean-Michel Maulpoix a le don de trouver les mots qui me font battre le coeur.

dimanche 9 janvier 2011

Stage d'aquarelle dans le Jura

 Dessiner en atelier, c'est bien. Dessiner en extérieur, c'est mieux !
(STAGE ANNULÉ)


L'Atelier Bleu vous invite à  son premier week-end
"Ecolokroquis"

Direction : le Jura pour faire le plein de petites fleurs, de jolies vaches et de beaux arbres.

Au programme : balade, dessin d'observation, photos, travail en atelier (on aura une salle de réunion), temps libre, détente, petite causerie du soir, etc.



Dates : à définir, le week-end du 14-15 ou du 21-22 mai 2011
Tarifs :  cours + hébergement (en demi-pension) : 130 euros.
Lieu d'accueil : Gîte d'étape des Granges Bailly, à 4 km des Fourgs, en pleine nature.
Transport  : par covoiturage depuis Dijon. Départ le samedi vers 8h, retour le dimanche vers 20h.
Nombre de places : entre 6 et 10.


Si vous êtes intéressé(e), merci de me contacter au plus vite en m'indiquant à quelle(s) date(s) vous êtes disponible. Le stage est ouvert aux personnes extérieures à l'Atelier (à condition qu'elles aient déjà un minimum de pratique de l'aquarelle) mais les élèves sont prioritaires. Une fois les dates arrêtées (d'ici une quinzaine de jours), un acompte de 30 euros par personne vous sera demandé.

mardi 4 janvier 2011

En guise de viatique pour 2011


  Douceur

Je dis : douceur.

Je dis : douceur des mots
Quand tu rentres le soir du travail harassant
Et que les mots t’accueillent
Qui te donnent du temps.
Car on tue dans le monde
Et tout massacre nous vieillit.

Je dis : douceur,
Pensant aussi aux feuilles en voie de sortir du
                                           bourgeon,
A des cieux, à de l’eau dans des journées d’été,
A des poignées de main.

Je dis : douceur, pensant aux heures d’amitié,
A des mots qui disent
Le temps de la douceur venant pour tout de bon.
Cet air tout neuf
Qui pour durer s’installera.

E. Guillevic

samedi 1 janvier 2011

Voeux

"Je lègue à mes amis
un bleu céruleum pour voler haut, 
un bleu cobalt pour le bonheur, 
un bleu d’outremer pour stimuler l’esprit, 
un vermillon pour faire circuler le sang allégrement, 
un vert mousse pour apaiser les nerfs 
un jaune d’or : richesse, 
un violet de cobalt pour la rêverie, 
un garance qui fait entendre le violoncelle, 
un jaune barite : science-fiction, brillance, éclat, 
un ocre-jaune pour accepter la terre, 
un vert Véronèse pour la mémoire du printemps, 
un indigo pour pouvoir accorder l’esprit à l’orage, 
un orange pour exercer la vue d’un citronnier au loin, 
un jaune citron pour la grâce, 
un blanc pur : pureté, 
terre de Sienne naturelle, la transmutation de l’or, 
un noir somptueux pour voir Titien, 
une terre d’ombre naturelle pour mieux accepter la mélancolie noire, 
une terre de Sienne brûlée pour le sentiment de durée.”
 

Que ce "testament" composé par Helena Vieira da Silva nous tienne lieu de bénédiction pour parcourir en couleur et en bonheur les chemins de l'année nouvelle. 

 A tous, à toutes et à chacun :
BONNE, DOUCE, BELLE ANNÉE 2011