lundi 21 juin 2010

Retour de Tournus

Eu égard à la météo que vous savez, le premier salon du Livre de Tournus a bien failli ressembler à ça :











Heureusement, au dernier moment, repli dans la salle exiguë mais conviviale du palais de Justice. Et... le public fut au rendez-vous.



Et puis ce qu'il y a de bien dans les salons, c'est qu'on y rencontre les amis : Didier Cornaille, l'ami Didier venu d'Anost, avait oublié son célèbre chapeau dans la voiture, mais - ouf - était venu avec sa moustache !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire