mercredi 16 juillet 2014

A une année près...

Les étés se suivent et ne se ressemblent pas. A un an d'écart, nous avons décidément vécu deux stages jurassiens bien différents :

• Travail de groupe en plein air, juillet 2013 : 


 • ...et juillet 2014 : 


• La Borne au Lion, juillet 2013 :  


 • ...et un an plus tard :


 Cependant, quoique la météo nous ait réservé, 
les résultats ont été au rendez-vous :



 La suite au prochain épisode : rendez-vous au mois d'août !

dimanche 13 juillet 2014

Stage pluvieux, stage heureux ?


Si vous aviez programmé quelque chose d'estival et de lumineux ces temps derniers, (barbecue, pique-nique, randonnée, mariage, piscine, lecture dans le jardin, vide-grenier, festival, vacances au soleil...) vous avez peut-être eu l'occasion de constater que le ciel n'était pas précisément au beau fixe. 

A l'Atelier Bleu, nous avions rendez-vous dans le Haut-Jura pour le premier stage "Aquarelle et randonnée" de l'été.
Hmmh...
Comment dire ?


 Oui, c'est ça : merci Marie-Eve !  

Il en aurait fallu davantage pour nous abattre : une douzaine d'aquarellistes ultra-motivées qui se retrouvent à la Chandoline pour une semaine de peinture, c'est ce qu'on appelle une équipe de choc. 


Et tant pis si le paysage ressemble à ça : 


Le brouillard : quel EXCELLENT sujet d'exercice !

Dans le bel atelier lumineux du gîte ouvrant sur les sapins ou (plus rarement, avouons-le) sur des chemins brumeux et à travers des prés gorgés d'eau, nous avons travaillé nos glacis et nos couleurs, nos transparences et nos floutés. Et puis le soir il y avait les flambées à faire exploser le poêle, la fondue aux trois fromages et le sauna pour nous réchauffer les os. 



 • Des sapins sur tous les tons, avec leurs effets d'éloignement :



• La maison du voisin vue depuis la salle commune, 
une occasion de réviser - au sec - les règles de la perspective :


• Les fameux exercices "Maintenant je m'lâche", initiés par Odile :


• La flore du Jura, rapportée à l'atelier en bouquets dégoulinants 
- en prenant garde, bien sûr, de ne pas toucher aux espèces protégées :


Le bilan : une semaine de travail d'une intensité rare (pas grand chose pour nous distraire...) et une équipe certifiée la plus positive du monde : d'une bonne humeur et d'un enthousiasme quasi inaltérables. 
Chapeau les filles !


Un grand merci à Odile, Elisabeth, Isabelle, Marie-Eve, Edith, Geneviève, Annie, Michelle, Michèle, Marie-Odile et Ginette.


Petit rappel : il reste quelques places pour le stage d'août (voir ICI). 
Et statistiquement, le temps NE PEUT PAS être aussi pourri deux fois de suite !   

On vous attend !