lundi 24 février 2014

Absente pour une semaine...




 Chargée de tous les bleus de ma palette, 
je pars pour le Jura 
peindre le crissant de la neige 
et la fraîcheur du vent.


Je serai toute la semaine à la Chandoline, sur les hauts plateaux du Jura, 
pour un stage "peinture de neige et randonnée raquettes". 
A bientôt.


12 commentaires:

  1. bon séjour à toi, dans la fraicheur, là-haut...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Bon séjour dans la "tristesse des anges". Je pense que loin des tempêtes le soleil te révèlera les milles éclats de lumières bleues que le Jura sait offrir.
    Bon chemin avec ton carnet. Le mien continue son chemin dans les ruelles de la cité Hongroise. Puisse ces carnets ouvrir à chacun une fenêtre sur la douceur de contempler et de créer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la HONGRIE???veinard...

      Supprimer
  4. Enjoy your week. And your lovely blues make a beautiful painting!

    RépondreSupprimer
  5. je viens voir si PN a besoin de rien pendant ton absence à moins qu'il parte avec toi ! PN ? té là ? té parti , bon tu me passes un fax si tu as besoin de qqchose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle ne l'aurait pas laissé par hasard?? et GEORGES ??
      VOUS savez petit singe vert de nos jours ,il faut s'attendre à tout...bon si les voisines du dessous entendent bELER ;;NOUS serons qu'il se passe quelquechose et là nous appelerons le SPA
      non mais..CEs gens qui partent en abandonnant leurs animaux;;;;dile

      Supprimer
    2. oui mais vous savez nous sommes des animaux un peu spéciaux , c'est surtout les z'humains qui sont perdus sans nous ! alors je ne me fais pas de souci pour PN mais merci de vous inquiéter ,

      Supprimer
  6. Bonnes vacances à l'air pur et vif et dans un camaieu de bleus à sasir avec tes pinceaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hervé ! Effectivement, ce ne sont pas des vacances, même si c'est une très belle manière de travailler. Mais j'ai l'habitude : quand je partais en voyage scolaire avec 30 enfants de 11 ans, leurs parents (qui devraient pourtant savoir de quoi ils parlent) me disaient la même chose !

      Supprimer
  7. Dire ce nom, La Chandoline, c'est déjà mettre des couleurs dans le ciel d'hiver... Bon séjour en bleu dans cette si belle région qu'est le Jura...

    (Je pense à toi tous les jours en ce moment car, en littérature, je travaille avec mes CM2 sur les "Derniers géants" de François Place et je m'extasie à chaque page...)

    RépondreSupprimer