dimanche 2 décembre 2012

C'était bien

Allez : c'est dimanche, froid noir et blues du soir. Parfois la vie pèse un peu lourd, alors (pour peu que je m'en sorte avec l'importation de vidéo) ne dédaignons pas un peu de légèreté et de douceur. 
Vous aimez l'accordéon, Bourvil les vaches et le langage sourd-muet ? 
Ce court-métrage de Philippe Decouflé, réalisé en 1993 est pile-poil fait pour vous. 
 

Bonne soirée à tous.

7 commentaires:

  1. oh oui, quelle petite merveille, merci, merci à toi pour ce moment de grâce et de légèreté !

    RépondreSupprimer
  2. Super! Decouflé est un génie. Il mériterait d'être Belge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ce decouflé..moi , chaque fois il me "décoiffe" je suis heureuse de te retrouver légère ... merci anne

      Supprimer
  3. Ça sent le lait tiède..
    Je suis ravi que tu aimes d'autant que cette une vidéo que j'ai depuis quelques temps et que j'écoute et regarde régulièrement....
    Merci en tout cas d'en faire profiter les autres ;-)

    RépondreSupprimer
  4. oh bah moi ça me donne des frissons...
    pas de blues Anne , je te souhaite plein de bleu !

    RépondreSupprimer
  5. Merci Anne. La tendresse de Bourvil et l'invention de Decouflé : une alliance surprenante mais délicieuse.

    RépondreSupprimer