mardi 3 avril 2018

Les pièces vides


Une pièce vide pour laisser danser la lumière. Une maison calme dans laquelle résonnent les pas d'un promeneur, qui sait. Une pièce silencieuse pour que s'y déploie l'émerveillement de la lecture...
Hammershoi nous rappelle l'importance du silence, du creux, de la pause. Quand le vide se fait coquillage, peut-être y entend-on la mer.



Vilhem Hammershoi (Danemark, 1864-1916) :
Poussière dansant dans un rayon de soleil (1900)
Intérieur, Strangade 30 (1901)
Intérieur avec un jeune homme lisant (1898)

4 commentaires:

  1. I love these images... I would like to see more by this artist.

    RépondreSupprimer
  2. Une maîtrise certaine de la perspective.
    Aaaah le silence... Voilà précisément pourquoi je suis pressée de faire ma valise : trouver un coin où je n'entendrais que le bruit du vent et le chant des oiseaux... !
    Merci Anne pour ce moment de calme.
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  3. L'alliance de tes mots et des images : un pur moment de bonheur! Une petite bulle de silence posée avec délice sur la toile. Merci!

    RépondreSupprimer
  4. Moment de douceurs intérieures...

    RépondreSupprimer