vendredi 2 mars 2018

L'art du regard (work in progress à l'Atelier)

Gilles

Comment traduire l'intensité d'un regard ? C'était l'exercice du mercredi, à l'Atelier. Ne pas recopier la photo source mais l'interpréter. Se l'approprier. Raconter quelque chose. J'aime beaucoup ce qu'en ont fait les élèves : 

Gérard (en deux étapes)

Christine (sur papier satiné)

Je m'y suis d'ailleurs essayée aussi, en mode carnet, histoire de tester le pigment Art Graf  de chez Viarco déjà utilisé ICI (nuance fallacieusement dénommée "sépia") pour le rendu de la peau. J'aime assez.








 [Pour celles et ceux qui auraient envie d'essayer à leur tour, voici la belle photo-source que nous avons utilisée, celle d'un touareg algérien rencontré sur le net, mais dont je n'ai pas trouvé l'auteur. ]




10 commentaires:

  1. Odile De roquefeuil2 mars 2018 à 07:18

    heureusement c'est moi ne vous ferai qu un petit reproche ! un premier gentil avertissement! les portraits c'est super et quand on commence vraiment envie d'approfondir bravo christine (celle du mercredi) en fait beaucoup a travailler l'expression les plis du cheche! bon là la bouche n'est pas à traiter!! bonne journee a tous

    RépondreSupprimer
  2. Joli travail 😊 j aimme beaucoup l interprétation de Christine 😊

    RépondreSupprimer
  3. Bel exercice ; on sent "les pointures" de l'atelier du mercredi ! je suis admirative
    Bravo à tous
    Denise

    RépondreSupprimer
  4. Je suis toujours fascinée de voir combien chacun peut interpréter une image source et y mettre sa "pâte". Un beau travail!!!

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique... tes élèves (et toi aussi bien sûr) ont un sacré talent!!

    RépondreSupprimer
  6. Hello Anne,
    Very good paint.
    Fantastic to see this result step by step to finish. Well done!!

    Kind regards,
    Marco

    RépondreSupprimer
  7. Some really good pieces of work here, painting my proffered sitters

    RépondreSupprimer