samedi 3 juin 2017

Sérénité


G.-F. Kersting, La Brodeuse, 1827


Se tenir en paix dans une chambre verte
Laisser entrer par la fenêtre
Les parfums du jardin

Penser à arroser la plante
Ne pas  lever la tête
Ne pas craindre demain.

7 commentaires:

  1. Douceurs des mots et des couleurs qui laissent entrer la nature chez soi.

    RépondreSupprimer
  2. Texte et image si bien associés... Merci pour ce doux moment!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Anne, pour ce beau moment de sérénité...

    RépondreSupprimer
  4. Tout Simplement ...... mais pourquoi est ce si compliqué de se débarrasser des superflus des plus plus pour ne garder que l essentiel ....ces si doux moments possibles qui nous sont offerts..sans que nous en prenions vraiment conscience..sans les déguster. ..demain je veux les vivre..

    RépondreSupprimer
  5. Bonne question Odile!
    Sérénité d'un moment... oui il faut savoir apprécier l'instant, sans penser à la suite, juste profiter des bons moments quand ils se présentent.
    Qui, déjà, a dit que la vie n'était pas la quête d'un grand bonheur qui n'existe pas, mais l'accumulation des petits moments de bonheur dont on a conscience et dont on saura profiter pleinement. Carpe diem!
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  6. merci stéphanie je prends note de ce que j'essaie depuis peu.. cependant pas si simple de tordre le cou à des schèmas, des mecanismes, des chemins qui sont inscrits jusqu'au coeur de notre cerveau!! au fait le droit ou le gauche anne sait... enfin j'espère..;belle journee à tous profitez profitez cueillez aujourd'hui ce qui vous est vital

    RépondreSupprimer
  7. Quelle paix! Cela fait du bien! :-)

    RépondreSupprimer