mercredi 27 juillet 2016

C'est le temps béni des vacances...


...le vent fait des noeuds d'hirondelles, 

et moi je pars me mettre au vert. 

A bientôt. Savourez l'ombre
et la lumière.
 

Une rentrée 2016 aux couleurs de l'aquarelle : inscrivez-vous vite !


• Les six cours hebdomadaires de deux heures
se poursuivent (sans changement de tarif) avec quelques modifications horaires
(voir plus bas).

• Le cours "débutants" de l'an dernier passe avec succès en
deuxième année.

• Un nouveau créneau ouvre pour les
débutants le mercredi à 16h30.

• Le mercredi à 14 h,
le cours d'approfondissement
et de suivi de projet reste réservé à des élèves avancés qui souhaitent travailler
sur des sujets plus personnels.

• Les sessions
"5 semaines / 5 cours de dessin"  reprennent,
la première débutera fin septembre.
 
• le programme
"un samedi par mois" vous proposera des stages d'une journée sur des sujets divers, en intérieur ou sur le terrain, parfois en collaboration avec Hervé Espinosa (atelier Au fil de l'Eau) ou Marie Genty (fabrication de carnets). Rendez-vous très vite pour le programme détaillé.

• Enfin, du Jura au Massif Central, de la neige au bocage,
en passant par notre belle Bourgogne, de nombreux stages
d'une journée à une semaine seront proposés tout au long de l'année
(programme à suivre).


horaires des cours :
• lundi 17h45-19h45
• mardi 14h - 16h
16h15 - 18h15 (2e année)
• mercredi 14h-16h (cours d'approfondissement)
16h30-18h30 (cours débutants)
• jeudi 17h15-19h15

 tarif :
20 € le cours. Seuls les cours suivis sont dûs.
Annulation requise au moins 24 h à l'avance.

Contactez-moi vite, il reste peu de places ! 

Anne Le Maître : 06-84-45-61-06
atelierbleu@netcourrier.com
(les cours ont lieu à Dijon, quartier Wilson Parc)

samedi 16 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (6 et fin)

Dernière matinée de travail, sous le soleil retrouvé. Au programme : renouer avec le geste spontané, en peignant sans dessin préalable. On peint debout, on explore, on se lâche...


Sous nos yeux, le paysage se transforme en temps réel : les faneurs sont à l'oeuvre et proposent à nos pinceaux d'autres formes géométriques. 



Puis vient le moment de se dire adieu. Finalement, la dernière angoisse de l'animatrice n'a rien de pédagogique : c'est la tristesse de voir se dissoudre un groupe uni par le plaisir de la nature, le goût de la couleur et six jours d'efforts... 


Merci à Marie et Marie, Cathy, Christiane, Valérie et Michèle, Liliane et Marcelline, et aux peintres de passage : Danièle, Marie-Eve, Anne, Sonia et Hervé. Merci à Valérie et Leila, (discrètement secondées par France et Marcel) pour leur accueil toujours merveilleux.


N.B. : Le prochain stage jurassien, toujours à la Chandoline, aura lieu du 21 au 27 août et sera consacré à la réalisation d'un carnet de voyage du Jura. Il reste quelques places... Tous renseignements en cliquant ICI.

vendredi 15 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (5)


Ce matin au réveil, c'est l'été en majesté - enfin, ça c'est parce que je n'ai pas encore regardé la température : certes j'ai le soleil en plein dans les yeux (bonheur...) mais je ne sais pas encore que le thermomètre affiche 4°C.  M'en fiche, j'aime pas la chaleur. Espérons que les stagiaires seront de mon avis. Bref, peu importe : c'est très beau, le Jura par beau temps. Et c'est l'occasion d'aller herboriser dans les parages circonvoisins.



L'après-midi, le soleil s'installe et nous voici partis pour l'ascension du Crêt au Merle, depuis lequel on a de très jolies vues sur les monts Jura, le Crêt de Chalam, ainsi que sur moult digitales, centaurées, gentianes et autres scabieuses.



Il fait beau, tout le monde est heureux et les carnets se remplissent : 
angoisses ? qui a parlé d'angoisses ? 
Vues de là-haut, elles paraissent bien vaines.


jeudi 14 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (4)



Il y a bien des manières d'approcher l'art de l'eau, 
surtout au bord d'un lac (ici celui de Lamoura).

Etes-vous plutôt photo ?...


Pinceaux ?...


Ou pêche au gros ?



mercredi 13 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (3)

[Petite chronique, en temps réel, 
d'une semaine d'aquarelle sur les hauts plateaux du Jura]

Quelle formidable équipe d'aquarellistes : peu leur chaut le ciel couvert, la pluie qui déferle, les températures automnales. Et puis un ciel d'orage, c'est si beau, vu à l'abri derrière une fenêtre...
 


De toute façon, nous on se balade dans le vert : 




 

mardi 12 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (2)


[Petite chronique, en temps réel, 
d'une semaine d'aquarelle sur les hauts plateaux du Jura]


 Un coup d'oeil trop rapide pourrait laisser penser 
que nos aventurières aquarellistes se sont aujourd'hui perdues 
dans un désespérant brouillard jurassien. 

Mais pas du tout : elles observent les merveilleux effets de la brume 
sur un paysage forestier !




(avouez que c'est beau)

 L'Atelier (chaud, sec et éclairé), n'attend qu'elles 
pour retranscrire leurs impressions.
Les exercices d'arbres du matin auront un peu servi (mais pas trop).




Et puis heureusement, ce soir, ça se dégage :
on dort tellement mieux quand il fait beau dehors...

lundi 11 juillet 2016

Les angoisses pédagogiques de l'animatrice de stage (1)

[Petite chronique, en temps réel, d'une semaine d'aquarelle sur les hauts plateaux du Jura]
Pour ce premier jour de stage consacré à la peinture de la végétation, l'exercice de l'après-midi (inspiré par un ciel menaçant) consistait à représenter, tel qu'on le voyait à travers la baie de l'atelier, un paysage jurassien par temps maussade : sapins indigo, nuances d'ocre, ciel gris de Payne. Bon...


Et puis, comme nous étions en plein élan, plongées jusqu'au cou 
dans le gris, le soleil est revenu.  


La vie est décidément mal faite!

dimanche 10 juillet 2016

Références de saison : Paul Klee, Nazim Hikmet


"Machine à gazouiller" 
 Paul Klee, aquarelle et huile sur carton. 


Aujourd’hui c’est dimanche.
Pour la première fois aujourd’hui
ils m’ont laissé sortir au soleil,
et moi,
pour la première fois de ma vie,
m’étonnant qu’il soit si loin de moi
qu’il soit si bleu
qu’il soit si vaste
j’ai regardé le ciel sans bouger.
Puis je me suis assis à même la terre, avec respect,
je me suis adossé au mur blanc.
En cet instant, pas question de gamberger.
En cet instant, ni combat, ni liberté, ni femme.
La terre, le soleil et moi.
Je suis heureux.

Nazim Hikmet

jeudi 7 juillet 2016

Journée de stage à Gevrey-Chambertin : l'Atelier à l'heure d'été


Crème solaire, chapeaux et parasols : l'ambiance était (enfin) estivale hier, lors du dernier stage bourguignon de la saison de l'Atelier ! Rendez-vous était donné devant le château de Gevrey, où nous accueillait le superbe moine sculpté par Laetitia de Bazelaire.


Un sujet idéal pour débuter la journée et se dérouiller les pinceaux sur quelques exercices de drapé (ici ceux de Marie-Paule et d'Odile) :


Après un détour par les vignes (arrgh : les rangs de vigne et leur satané point de fuite...) puis le pique-nique à l'ombre de l'église, retour pour le gros morceau de l'après-midi : la façade médiévale du château du XIe s.





La moisson est faite, et bien faite ! 
 


Merci à Marie-Paule, Odile, Agnès, Jeanne-Marie, Evelyne, Isabelle, Patricia, Denise et Ludovic. Et pour les prochains stages bourguignons de l'Atelier, rendez-vous en septembre !