mercredi 21 septembre 2016

"Aquarelle à haut risque ?"...

(ou "quand des aquarellistes rencontrent leur sujet d'un peu trop près !")

Prenez un petit coin de nature idyllique, dans le Jura suisse, 
ajoutez-y une vue sur un troupeau de jolies vaches  : 


Décidez d'y installer votre camp de base pour une séance de peinture 
à l'ombre des hêtres, bercée par le tintement de sonnailles :


Heuu... c'est que ces bêtes ont TRÈS envie de voir 
ce que l'on peint, en fait :


Je crois même qu'elle se mettraient bien à l'aquarelle
(une activité à haut risque, vous l'aurez compris).

Heureusement que la vaillante professeure est là 
pour protéger ses stagiaires. 

Arrière, mesdames... Non mais !



(stage "un carnet du Haut Jura, août 2016. Nous avons ainsi enrichi nos pages de quelques silhouettes massives esquissées d'une main plus ou moins sereine...)

2 commentaires:

  1. Professeure déterminée qui de son dessin et son pinceau n'hésite pas à faire front ; mais très courtoise avec les vaches " arrière mesdames ! "

    RépondreSupprimer