lundi 4 juillet 2016

Rochemaure, capitale de l'aquarelle



 Accueillie depuis plusieurs années le très charmant cadre du château de Joviac, la Biennale d'aquarelle de Rochemaure (près de Montélimar) est un événement à ne pas manquer.  Ca tombe bien : j'en reviens. 

J'y accompagnais Hervé Espinosa, qui fait partie de la prestigieuse sélection de cette année.  Parmi les 29 exposants, quelques noms bien connus des amateurs d'aquarelle, comme Maryse de May (invitée d'honneur), Franck Hérété, Thierry de Marichalar... Mais également beaucoup de peintres étrangers : Milind Mulick, Amit Kapoor, Ilya Ibrayev, Ali Abbas Syed, Pavel Gladcow, pour n'en citer que quelques-uns.


L'un des charmes de ce salon, qui associe stages et exposition, est de proposer de nombreuses démonstrations effectuées toute la semaine, à l'ombre des platanes du parc, par les différents artistes invités. J'ai ainsi suivi celle du Pakistanais Ali Abbas Syed, celle de la Russe Anna Ivanova, et bien évidemment celle qu'Hervé a consacrée à la peinture de montagne, devant un public attentif et captivé, samedi après-midi.



Voir naître une aquarelle a quelque chose de fascinant, et chaque peintre a son propre chemin dans lequel il nous invite. Une visiteuse me confiait : "je suis entrée car je me demandais ce que c'était que tous ces gens assis comme pour un concert, mais dans un silence complet : c'était un concert de silence."



C'est du 2 au 10 juillet : je ne saurais trop vous conseiller, si vous vous trouvez entre Drôme et Ardèche, de passer à Rochemaure. 


lien vers le site de la biennale


4 commentaires:

  1. Merci Anne pour l'information et quelle réunion d'artistes !

    RépondreSupprimer
  2. Ce doit être un régal et même si je ne peux profiter de cette expo, ton écriture et tes photos nous y conduisent tout droit ; je retiens "le concert du silence " !
    Bravo à Hervé d'être sélectionné dans cette prestigieuse brochette d'artistes.
    Denise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denise, j'aurais adoré vous emmener là-bas, et partager tout ça avec vous !

      Supprimer
  3. Coucou Anne !
    Je crois que je t'avais parlé de Rochemaure quand j'habitais encore à Dijon. Mes parents et ma soeur habitant à côté, j'y suis déjà allée avec eux. Cette année ma maman (branchée aussi peinture) y est allée et a vu Hervé et ses belles peintures (je retranscris ce qu'elle m'a dit !). C'est vrai qu'il y a toujours une belle brochette d'artiste là-bas, ça en met plein les yeux ! Bises

    RépondreSupprimer