mercredi 8 juin 2016

Bouquet des champs, bouquet des bois


Lors d'une même promenade au-dessus de Dijon, 
un champ de colza défleuri, 
tout piqué de bleuets et de coquelicots, 
et un layon forestier bordé de touffes roses : 
la mélite à feuilles de mélisse
qui parfume les mains de qui la cueille.

 

Êtes-vous plutôt bouquet des champs ou bouquet des bois ?  

6 commentaires:

  1. Moi je suis plutôt Bouquet des champs, j'adore les Marguerites, bleuets et coquelicots même si je n'aime pas trop peindre les fleurs en général ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime peindre les fleurs, mais pas trop les bouquets, je crois. Pourtant je passe du temps à les contempler, sur ma cheminée ou l'appui de la fenêtre, mais cela me suffit.

      Supprimer
    2. Moi pareil, j'aime les cueillir, les regarder dans la nature et m'émerveiller tout simplement. C'est parfois trop difficile de les peindre et d'atteindre un résultat satisfaisant.

      Supprimer
  2. Souvent le bouquet des bois est plus feuillu : comme la lumière y est moindre, les plantes développent plus de feuilles et les fleurs sont moins apparentes.
    Ainsi, d'une certaine manière, chaque bouquet évoque sa provenance ; bien vert pour le forestier et bien coloré pour le champêtre. Chacun a son charme ; la gaieté pour celui-ci, la verdure pour celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finement observé, Philippe. Et dieu sait que la verdure, dans les bois, est opulente, étouffante presque, en ce printemps humide.

      Supprimer
  3. ro bin alors les 2 pour moi madame! j'aime tout, je prend tout ... et yess j'arrive à te laisser un com enfin! en passant par un chemin dérobé ... pas fleuri non, c'est tout informatique...

    RépondreSupprimer