mercredi 3 février 2016

Un parterre de roses trémières : esthétique de l'accumulation


Ils étaient une vingtaine, ce dernier samedi de janvier, pour suivre une session consacrée à la rose trémière : vingt membres de l'association "Eaux en Couleurs" de Chevigny-St-Sauveur, près de Dijon, qui m'avait invitée à les guider dans un pas à pas estival. 

Un public impressionnant !



  Gris et pluie par la fenêtre, rose, vert et bleu dans les palettes ! 
Et à l'arrivée, un véritable massif de passeroses !





5 commentaires:

  1. c est juste le mot impressionnant! ouah!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore : je n'ai pas de clichés de chacune des vingt...

      Supprimer
    2. époustouflant j'adore ce mot épous tou flant!!! ça gonfle ça gonfle!!!

      Supprimer
  2. Belle participation ! Bravo !
    Je viens de faire suivre sur "Google + " et " Facebook"

    RépondreSupprimer