jeudi 23 juillet 2015

Interlude en forme de cadeau : un pas-à-pas plein de fraîcheur



Alors que la canicule passe l'été au chalumeau, donnant à toute verdure la couleur poussiéreuse d'une vieille botte de foin,  voici de quoi vous occuper, au frais et à l'ombre. Souvenez-vous, ça s'appelait le printemps, les matinées étaient frisquettes et les boutons d'or colonisaient les prairies bourguignonnes...

En quatre étapes et (pour moi) quatre couleurs : bleu de Paris, jaune transparent, ocre jaune, indigo foncé (chez Schmincke). La photographie rend le tout un peu plus jaunâtre que l'original, avouons-le.


L'astuce consiste à masquer au drawing-gum les fleurs du premier et de l'arrière-plan, à tout peindre en bleu-vert. Mes coups de pinceau évoquent déjà la texture de l'herbe. Le paysage prend au début un aspect un peu fantomatique : 


Puis, le drawing-gum ôté, je repasse du jaune sur tout le sol, y compris sur l'herbe. D'où l'importance de la transparence du jaune :


J'utilise l'ocre jaune pour fabriquer, avec le bleu, une sorte de gris doux qui me servira à modeler le dessous des petits nuages. Plus petits et plus clairs en allant vers l'horizon, ils donnent de la profondeur au tableau :


Le drawing-gum m'avait aussi servi à masquer les fleurs d'aubépine du buisson de gauche. Un petit "jus" beige leur donnera un certain relief.Je retravaille également les jaune sdu premier plan pour donner du relief :


Et voilà ! N'oubliez pas qu'en cliquant sur les photos, vous devez pouvoir les afficher en plus grand de façon à en étudier les détails. A vos pinceaux !

4 commentaires:

  1. J'attendais votre "pas à pas" pour ces fameuse superpositions de nuages qui donnes cette profondeur et cette véracité à vos réalisations Anne!
    Voici donc, comme vous l'aviez promis, quelques uns de vos secrets...
    Dieu que cette aquarelle de ce paysage de campagne me touche... et quel talent! J'apprécie et j'apprends (du moins j'essaie...).
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour le cadeau interlude et bel été jaune jaune!!

      Supprimer
    2. J'aurai l'occasion de revenir sur la technique des "petits nuages de beau temps", mais ceci en permet une première approche.
      Allez : moissons faites, vous pouvez retourner cueillir les boutons d'or !

      Supprimer
  2. Si le tableau est magnifique, chaque étape me plaît aussi beaucoup (avec grande préférence (comme de bien entendu) pour la première).
    Et enthousiasme pour le petit trou de lumière (milieu de l'image centre du ciel) qui perdure jusqu'au final ! (Up)

    RépondreSupprimer