lundi 29 juin 2015

Descendre de la colline : retour d'un week-end à Vézelay


Il est toujours difficile de descendre d'une colline sacrée. A l'occasion de l'inauguration de notre exposition à quatre mains, à Hervé Espinosa et moi-même, Vézelay en majesté nous a accueillis tout ce week-end et les beaux moments se sont enchaînés. Nous avions donné à notre exposition le titre "Célébrations", et véritablement, c'est la vie,  l'art et l'amitié que nous avons célébrés.


• Après une journée consacrée à l'accrochage, vendredi soir, c'était le vernissage de l'exposition, accueillis par l'équipe de la Maison Jules Roy, propriété du Conseil Départemental de l'Yonne. Plus d'une cinquantaine de personnes avait fait le déplacement, nous faisant l'amitié de venir partager ce moment avec nous.



• Durant la soirée, Catherine Weissmann et Emmanuel Delorme nous ont donné une magnifique lecture de certains de mes textes, accompagnés par les improvisations de la violoncelliste Marie-Eve Ronveaux. Cerise sur le gâteau, le "bis" imaginé par Emmanuel donnant lecture d'un extrait de Notre-Dame des Ronces, tout juste sorti de chez l'imprimeur. Entendre résonner ses propres mots, les écouter en compagnie, eux qui sont nés du silence et de la solitude, fut une expérience forte et troublante.





• Samedi et dimanche, deux stages, 29 stagiaires : de ruelles en terrasse, de la basilique au jardin, nous avons écumé les coins d'ombre, au milieu des coquelicots et des roses trémières.  





• Et le dimanche en fin d'après-midi, nous avons conclu le dernier stage dans la basilique par un autre moment d'émotion : Marie-Eve et son violoncelle nous ont offert un hommage à Rostropovitch dans le choeur baigné de lumière de la basilique.


Merci à tous ceux qui ont fait de ces trois jours un temps précieux, de ceux que l'on garde longtemps en mémoire. 

Il ne vous reste qu'à venir visiter l'exposition, à la maison Jules Roy, à l'ombre de la basilique. Elle est ouverte tous les après-midi sauf le mardi jusqu'au 16 juillet. A noter qu'Hervé et moi serons présents pour vous y accueillir la dernière semaine, avant un décrochage le 17. N'hésitez pas à grimper la colline !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire