lundi 26 janvier 2015

Nous ne le savions pas...




...nous avions rendez-vous avec la lumière et le blanc, 
avec les ombres et les flocons, 
avec le feu de cheminée et le vin chaud qui brûle les lèvres.

Avec les Alpes flottant au-dessus des nuages. 

Avec les nuages dansant dans le bleu.


Avec le vent, avec l'eau qui coule 
couleur de menthe au milieu des congères. 

Avec un chamois. 

Avec le silence.



...
Combien en manquons-nous de ces rendez-vous là ?

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tu dis ça parce que je n'ai pas mis de photos du vin chaud et des crêpes aux myrtilles...
      Ceci dit, ça caillait bien, oui.

      Supprimer
  2. Rien à voir avec le climat dijonnais. Vous avez bien fait de partir à la montagne :-).

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique sous la neige, autant qu'en été ces crêtes du jura. Bisous Anne, et bonne et douce année à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé à toi, Marion, en passant devant le petit pin tordu : il était tout recouvert de neige. C'était juste fabuleux, là-haut.

      Supprimer
  4. ah bon sang que c'est beau :) ! et que toute cette neige se tienne bien tranquille (et même qu'il en tombe d'autre) d'ici début mars !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un mètre prévu ce week-end ! Ca devrait être bon pour nous !

      Supprimer
    2. je prends si je suis bien au chaud!!!

      Supprimer
  5. La DERNIERE PHOTO ME FERAIT PLEURER DE BONHEUR

    as tu pleuré?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu...
      Mais il y avait devant moi sur le chemin des traces de chamois, alors j'ai gardé les yeux grands ouverts. Et j'ai fini par trouver le chamois, qui nous observait depuis un promontoire au soleil.

      Supprimer
    2. BIEN BIEN RAISON DE CONTROLER TES GLANDES LACRIMALES ET d'ouvrir GRANDS TES YEUX pour saluer le chamois des lieux quel bonheur VEINARDE!!!

      Supprimer