jeudi 8 janvier 2015

Ensemble



8 commentaires:

  1. A Aignay aussi les bougies scintillent et les "je suis Charlie, Nous sommes Charlie" dominent sur fenêtres et portes.. le tout pour rappeler que les belles âmes resterons plus fortes que la noirceur...

    RépondreSupprimer
  2. La petite flamme scintillante d'une bougie contre l’obscurantisme.

    Je suis CHARLIE.

    Roger

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes Charlie, pour la liberté et la paix.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce message et cette flamme d'espoir !
    " La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression . "

    RépondreSupprimer
  5. Poème de Thomas Vinau laissé sur son blog (Etc-Iste) après le massacre. J'aurais aimé trouver les mots, mais ce sont ces mots-ci qui m'ont trouvée. J'espère qu'il me pardonnera de les citer ici :

    "Qui veille sur la lumière ?"

    Elle allume
    une petite bougie
    puis s'éloigne
    en laissant la flamme
    vaciller délicatement
    sur la table en bois
    tenir tête
    un certain temps
    à la pénombre
    tirer son fil
    de fumée lourde
    puis disparaître
    sous l'avalanche
    confortable
    du néant

    On pose des mots
    dans la nuit
    comme elle allume
    sa petite bougie


    Dijon : manifestation demain dimanche à 15h, place Darcy.
    Ne laissons pas la nuit l'emporter.

    RépondreSupprimer
  6. Merci, Anne, pour ton aquarelle et ce beau poème.

    RépondreSupprimer
  7. elle est belle ton aquarelle et si douce !!! si douce !!!

    RépondreSupprimer