dimanche 12 octobre 2014

Le jeu des quatre coings



Finalement, mes week-ends d'automne sont absolument prévisibles...

 (Le jeu de mots vaseux du titre de ce post est imputable à Charlotte !)

9 commentaires:

  1. et la cagette ??? elle est souvent de service ... Bises de M-H

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut M-H !!! Ouiiii, cette cagette (trouvée sur un trottoir à la fin d'un marché, si mes souvenirs sont bons) est une excellente trouvaille. Il m'arrive même de la prêter tant elle a de succès.

      Supprimer
  2. Ah, les coings, pas facile d'en trouver en bon état cette année.J'adore l'odeur de ce fruit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une des choses que j'aime, à peindre ces fruits, c'est qu'en même temps je baigne dans l'odeur qu'ils dégagent et le plaisir s'en trouve amplifié, l'odorat s'ajoute à la vue et au toucher.

      Supprimer
  3. ha ha, les quatre coings, j'assume, j'adore les jeux de mots vaseux (surtout à marée basse !)

    RépondreSupprimer
  4. Aah, j'adore tes pommes, très joli travail de lumière, comme d'hab !

    RépondreSupprimer