samedi 10 mai 2014

Prolonger le voyage


Le carnet terminé et les bagages défaits, j'aime à revenir sur le voyage dans le calme de l'atelier. Instants volés entre la préparation de l'exposition des élèves (dont je vous reparlerai) et diverses taches pénibles dont il n'y a rien à dire... 
Ces jours-ci, l'atelier ouvre ses portes tôt le matin, condition nécessaire pour trouver un peu de temps de tête-à-tête avec la couleur. J'aime ces petits matins dans la ville encore silencieuse, avant même le début des émissions de radio, passés, penchée sur ma feuille, à dessiner et à me souvenir.

6 commentaires:

  1. Revenir sur les bons moments... pour affronter les autres ! La couleur, les pinceaux, amis surs toujours présents !
    Amitiés de Bretagne...

    RépondreSupprimer
  2. finalement leurs portes ressemblent à des trous de serrure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, tu as raison, je n'y avais pas pensé. Peut-être que c'est pour ça qu'elles donnent autant envie de savoir ce qu'elles dissimulent.

      Supprimer
  3. Avant le voyage c'est déjà le voyage... après le voyage, c'est encore le voyage...
    J'aime bien ces petites parenthèses qui entourent un moment de vie...

    RépondreSupprimer
  4. Prendre la porte... sous tes pinceaux, c'est bien agréable!

    RépondreSupprimer